En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus...

FERMER X

Profil de edelweiss31 ( ♀ 29 ans )

Le meilleur moyen de comprendre ma venue ici, est de lire ce qui m'a conduit en ces lieux :

Je suis en couple depuis quatre années, avec un jeune homme de 36 ans, atteint de DE depuis son adolescence. J'ai très vite compris (au deuxième rapport) qu'il y avait un souci de ce côté là. Soucieuse et désireuse de débuter une relation sur de bonnes bases. Je lui ai donc tendue une perche, afin qu'il m'en parle, et à ma plus grande surprise, il l'a saisie.

C'était la première fois qu'il en parlait avec une de ses partenaires. J'ai fait mon possible pour accueillir ses confessions, mais je dois avouer que même si je tentais de faire bonne figure, c'était assez difficile à gérer intérieurement. Car au fur et à mesure qu'il s’ouvrait à moi, et me contait son parcours chaotique. Je réalisais que ma vie sexuelle à ses côtés risquait d'être parsemée de grandes frustrations. Et en toute honnêteté, je n'avais pas envie de me confronter à cela.

J'étais donc sur le moment partagée, entre l'envie de me tenir à ses côtés, et de lui montrer, que son problème pouvait être résolu. Et celle de prendre mes jambes à mon coup, et de fuir tant qu'il était encore temps. En fait, je n'étais pas certaine d'avoir les épaules et le mental pour le soutenir, sans m'effondrer derrière. J'avais vraiment envie de prendre part à la bataille, mais j'avais également très peur qu'il se repose uniquement sur moi. Ce genre de problème, une fois qu'on est en couple, ne concerne plus que le partenaire, mais les deux. Et ça, je n'étais pas convaincue qu'il en avait pleinement conscience.

Et puis je me souvenue, qu'il aurait très bien pu, faire comme il avait toujours fait, c'est à dire, éviter le sujet, ne rien dire, faire comme s'il c'était la première fois qu'il rencontrait un tel problème. Sauf, qu'au contraire, pour la première fois de sa vie, il semblait essayer d'enrayer un des schémas qui lui nuisait. Et il venait d'y arriver. C'est peut être niais de ma part, mais j'ai considéré ceci comme une première victoire, et de cette dernière a découlé de l'espoir, et à même hauteur l'envie d'y croire, et de m'investir plus encore dans notre relation.

Je n'avais pas à l'époque les connaissances que j'ai aujourd'hui. Cependant, je savais déjà qu'il était possible à force de plaisir solitaires, qu'importe le support (sextoys, porno, rien), de perdre en réceptivité. C'est la raison pour laquelle, je lui ai demandé d'arrêter la masturbation, afin de maximiser nos chances de réussites quant à sa rééducation, et donc notre épanouissement sexuel.

Il s'est engagé à respecter cela, et semblait intéressé à l'idée de voir si cela aurait un impact sur lui. Je me suis dit : Génial, une nouvelle preuve de son investissement. Je me doutais que pour un homme connaissant des troubles érectiles depuis son plus jeune âge, et s'étant réfugié dès le départ dans le combo « masturbation/porno » faire l'impasse sur ses plaisirs solitaires était déjà un grand pas. C'est la raison pour laquelle, j'ai décidé de ne pas lui en demander plus. Sa seule contrepartie, était celle de se laisser aller et de profiter de ce que j'avais à lui offrir.

Je m'occupais d'apporter la variété, et d'être inventive. Il s'occupait de respecter son engagement et de lâcher prise.

[censure de ce que j'ai pu mettre en place, afin d'éviter les envies irrépressibles]

Cependant plus les mois passaient et plus j'avais le sentiment que des incohérences étaient. Quand je me refaisais le film de tout ce qui avait été mis en place, et qui en théorie avaient des chances de porter ses fruits, la réalité me revenait en place face. « Il n'y avait pas d'améliorations, après deux ans » Ou en tous cas pas une seule qui semblait être la conséquence directe d'une action que j'aurai pu mettre en place. Quelque chose clochait, sans que j'arrive à mettre le doigt dessus.

Je lui ai fait part à de nombreuses reprises de ce constat, finissant même par lui demander s'il avait rompu son engagement, me disant que cela pourrait s'expliquer ainsi, mais il répondait de manière rassurante et assuré, qu'il le respectait, et qu'il l'avait toujours respecté. Si bien, que j'ai fini par me dire, que je faisais certainement fausse route.

Je vous passe les détails mais en fait il s'est avéré, qu'en effet, dans mes données, une était biaisée et pas des moindres :

- Il n'avait jamais cessé, à un aucun moment, le combo masturbation/porno.

Ca a été un véritable choc pour moi de l'apprendre. Je ne vais pas m'attarder là dessus, sauf si un jour l'un de vous en a besoin, mais clairement, je me suis effondrée et la pente a été très difficile à remonter. Sa manière de réagir, et de se comporter était complètement incompréhensible, mais l'est devenue le jour, où j'ai réalisé, que la raison pour laquelle il était capable de me regarder dans les yeux, en me disant, qu'il remplissait sa part de marché, sans ressentir la moindre gêne, en contraste à la manière dont je me donnais à lui, était due au fait, qu'il était à l'époque totalement dépendant, au combo que vous êtes nombreux à connaître.

La vérité, c'est que je ne peux prouver à aucun de vous, ni à moi même qu'il a cette fois ci réellement arrêté et est abstinent depuis 2 ans. On sait très bien, vous comme moi, combien il peut être simple de tricher. Cependant, je peux vous assurer, qu'il n'est plus le même homme. Il aura fallu que je tombe, pour que nous réalisons, lui comme moi, qu'il n'avait pas seulement un problème DE, mais également une addiction au porno.

Et même si ça me coûte de dire cela, car j'ai encore mal, de ce par quoi j'ai du passé. Je ne regrette pas. Car, l'objectif que nous visions, qu'était celui de dire « adieu » à ses troubles, afin d'enfin pouvoir se délecter est en cours, et surtout cette fois ci, les résultats sont là. Je ne vais pas vous mentir, après deux ans, il n'a pas retrouvé des érections à la hauteur de ce qu'il souhaiterait, mais il en a, plus qu'espéré et elles n'arrivent plus après une heure de stimulation.... Il a également retrouvé une sensibilité, libido, et est excité plus facilement qu'autrefois. Et chose que j'apprécie, c'est son investissement qui est incomparable aujourd'hui à autan.

C'est important aujourd'hui pour moi, de faire de la prévention, quant aux effets négatifs pouvant être induits par la pornographie.
C'est important aujourd'hui pour moi, de soutenir, chaque personne, homme comme femme, qui s'interroge et souhaite essayer d'arrêter pour voir si cela induit des effets positifs.
C'est important également de transmettre le message suivant : un trouble dysfonctionnel érectile d'ordre psychogène, qu'importe son âge, peut évoluer favorablement.
Ce sont les raisons pour lesquelles je suis là.

Je suis désolée, j'ai essayé de faire court, mais même en résumant, ça reste long.
Courage à tous.
Pointages
  • Il y a 4 jours
    edelweiss31 résiste depuis 103 jour(s) :
    [J 104] [J283]

    @Nuance J'ai l'impression de m'être fait coincée par un agent de la police, c'est chaud. Je dis cela car je me souviens qu'au moment de pointer, je me suis dit : - tu peux pas faire ça, tu ne peux pas juste écrire « ras ». Qu'est ce que cela va renvoyer comme message à tous ceux qui luttent pour atteindre ce stade ? Le fait, que c'est quelconque ? Que cela n'apporte pas de grandes joies, d'effets positifs, ou de sentiments de réussites ? Et ensuite, j'ai fait de la réduction de dissonance cognitive pour trouver la lâcheté de cliquer : oh personne ne le remarquera........ Et puis ce nombre n'est pas représentatif de ma réalité. Et là, voilà que tu arrives......... et que j'ai envie de me faire tout petite. [merci à toi, car ton intervention, m'a permis de m'interroger, et je pense que c'était nécessaire ]

    Je ne voudrais pas qu'à cause de moi, des personnes se disent, que finalement, arriver à «x» jours, ou monter d'un grade, c'est quelconque, ou que ça n'en vaut pas la peine. Je ne vais pas rentrer dans les détails aujourd'hui, car j'aime faire les choses dans l'ordre. Et j'aimerais vraiment prendre le temps de finir mon témoignage avant de parler des impacts positifs dus à l'arrêt (qui représentent à eux seuls un pavé césar).

    Cependant, je pense qu'il est important, que j'accepte de partager quelques brides de moi, estimant ne pas avoir montrer le bon exemple, en étant volontairement peu expansive dans mes pointages (notamment le dernier). Cette communauté est un joyaux, et nous nous devons tous, moi y compris, lui permettre de garder son éclat. Cela passe par accepter de lâcher un peu soi, en se livrant, sur nos objectifs, nos ressentis, nos réussites, et quand c'est le cas nos échecs, en résumé être dans l'échange, et le partage.

    Commençons,

    Combien de jours, sans porno, masturbation, sextoys, et orgasmes en date du 23/03/2020: Je n'étais pas à 100 jours d'abstinence mais à 280 jours. Je sais @nuance je t'offre là 180 raisons en plus d'être consterné, à juste titre, devant le fait que j'ai écrit « ras » après autant de jours mais je me veux sincère, et ça commence par là. (à ceux qui se poseraient la question. Lors de l'inscription, il n'était pas possible de déclarer au delà de 90 jours. Par défaut j'ai donc mis le maximum .) J'aime l'exactitude, mais j'allais pas chipoter pour si peu. Et puis, je dois le reconnaître, c'était pas si important pour moi. Cependant, après réflexion, je me dis que cela l'est peut-être pour ceux qui se référent aux retours d’expériences des autres. C'est pourquoi je m'engage dorénavant à entrer entre parenthèses, lors de chacun de mes pointages, ma durée réelle.

    Je ne pense pas être totalement imperméable aux jours qui défilent de mon côté, mais disons, qu'en ce qui me concerne, résister à la tentation de PMO, ne relève plus vraiment de l'exploit. Je pense que c'est en partie du au fait que j'avais déjà expérimenté des périodes d’abstinences dans ma vie personnelle, à de multiples reprises, avant d'apprendre que ça portait un nom, et que des communautés de ce genre existaient (depuis mes 17 ans). Je suis donc habituée à m'éprouver sur ce plan. Ce qui relève de l'exploit pour moi, c'est de rester combative, et active dans mon combat personnel, car oui l'arrêt du PMO résout rarement tout (mais est indispensable) (je reviendrais là dessus un autre jour).

    Où j'en suis brièvement :
    J'ai encore des envies irrépressibles. Et il m'arrive parfois d'avoir envie de craquer, mais s'en est terminé. Je ne me rendrais plus esclave de la pornographie, et je n'en serai plus consommatrice. S'en est terminé également de la masturbation jumelée aux sextoys. Si certains se posent la question « oui, ils peuvent vous détrôner » ce n'est pas le même plaisir, qu'avec un homme ou une femme, et c'est bien là le problème (on en reparlera ensemble plus tard). Il en est de même pour mon trouble d'hyper-sexualité, s'en est terminé du temps, où pour combler des « mal-êtres » je m'enfonçais dans l'outrance, la démesure. Et là, je demande à tous ceux, qui sont dans le recherche constante de rapports sexuels de faire attention. Je pensais autrefois que si j'étais autant demandeuse c'était car j'avais une libido plus élevée que la moyenne, jusqu'à ce que je me rende compte, que c'était surtout une belle excuse derrière laquelle se cachait divers malaises. Je veux pouvoir maîtriser au long terme mes pulsions, et ne plus faire le choix de la facilité. Je veux pouvoir être surprise à nouveau, par un orgasme que je n'aurai pas été cherché moi-même, mais que mon compagnon m'aura offert. Je souhaite aider du mieux que je le peux, mon corps et esprit, à retrouver la capacité de s'émouvoir d'un petit rien. Je combattrais toute ma vie s'il le faut pour retrouver des brides de ce qu'elle j'étais autrefois; avant que mes désirs se trouvent biaisés, et altérés par tout ce que j'ai pu voir. [J'arrête là, car ça pourrait être très, trop long. Je pense que c'est suffisant pour vous faire une idée de mon état d'esprit ou en tous cas, d'où j'en suis.]

    Je ne sais pas ce que vous visez comme objectifs, ni ce que vous espérez tirer comme bénéfices en arrêtant, mais ce que je souhaite vous dire, c'est qu'en restant combatifs, vous finirez par obtenir des résultats, pas toujours ceux auxquels vous vous attentiez, mais ils seront là, et ne seront pas des moindres. On parle peu des qualités que l'on gagnent par exemple, car oui, faire le choix, de s’abstenir demande de faire grandir en soi, certaines qualités, comme la persévérance, la patience, la capacité d'engagement à soi, et à l'autre, et d’innombrables autres. Et tout cela, soyez certains, que dans votre vie de tous le jours, ça vous sera utile.

    Je m'arrête là pour aujourd'hui. Je reviendrais à vous prochainement. Comme dit précédemment, j'ai un cœur de terminer mon témoignage avant de me montrer plus expansive sur mes réussites, gains, ou autres. En attendant force et courage camarades !
    A eu un rapport sexuel (5)
  • Il y a 1 semaine
    edelweiss31 résiste depuis 100 jour(s) :
    [J 101] ras
    (2)
  • Il y a 1 semaine
    edelweiss31 résiste depuis 99 jour(s) :
    [J 100] J'étais vraiment pas en forme aujourd'hui mais ça va mieux là.

    Je partage avec vous la dernière vidéo de Goodbye Porno :
    Elle se nomme : Ne regardez surtout pas de pornographie pendant le confinement ---->

    soyez forts camarades ! à très vite
    (5)
  • Il y a 1 semaine
    edelweiss31 résiste depuis 97 jour(s) :
    [J 98] Je me sens bien. Je suis un peu dégoûtée car le rameur que j'avais mis de côté sur un site, n'est plus en stock. J'en ai trouvé un autre mais je suis pas certaine que les livraisons seront assurées, faut que j'appelle. Sinon je me suis réveillée tôt, et rien que cela fait du bien au moral. Je suis motivée pour faire les travaux à la maison, j'ai envie que ça avance ! Bon courage à toutes et tous !
    (2)
  • Il y a 1 semaine
    edelweiss31 résiste depuis 96 jour(s) :
    [J 97] J'ai pas trop le moral depuis quelques jours. Je me pose pas mal de questions. Soit, il y a des jours ainsi. Soyez forts camarades, courage à toutes et tous.
    A eu un rapport sexuel (2)
  • Il y a 1 semaine
    edelweiss31 résiste depuis 94 jour(s) :
    [J 95] Je profite de mon pointage pour poser une question à tous.

    Vous auriez pu tous arrêter uniquement le porno, mais vous avez fait le choix d'arrêter les deux, pourquoi ?

    merci à tous ceux qui pourront nourrir ma curiosité
    (7)
  • Il y a 2 semaines
    edelweiss31 résiste depuis 92 jour(s) :
    [J 93] Un petit exercice, que je vous invite à faire, si ce n'est déjà fait:

    Il consiste tout simplement à faire le point sur vos déclencheurs.

    Ouvrez un tableur excel, cryptez le, enregistrez le avec un mot de passe, changez l'extension, compressez le, si vous avez peur que quelqu'un tombe dessus, mais gardez une trace de ce fichier, car il vous sera utile pour atteindre vos objectifs.

    Si je vous conseille de garder ce fichier précieusement, c'est car vous pourrez le considérer comme votre base. Et cette base ne sera pas des moindres, puisque c'est à partir d'elle que vous pourrez développer plus aisément et posément des stratégies (qu'on verra plus tard, pour ceux que ça botte).

    Si je t'ai convaincu d'ouvrir un fichier, tu n'as plus qu'à essayer de repérer les situations qui te mettent à mal. Celles qui t'amènent à avoir des envies irrépressibles qui finissent généralement là, où tu t'étais promis la veille de plus atterrir. Les moments où tu te sais en proie à être une proie.

    Quelques exemples de déclencheurs pour débuter ta liste:
    Quand tu te retrouves seul chez toi.
    Quand tu sais que tout le monde dort à la maison.
    Quand tu rentres d'une soirée, et que tu réalises que tu es célibataire.
    Quand t'es démoralisé.
    Quand t'as passé une journée stressante.
    Quand t'as une érection spontanée/matinale
    Quand tu reçois un nude.
    Quand un pop up surgit, car t'as oublié de réactiver ton bloquer de pubs.

    La liste des déclencheurs est trop longue, exhaustive, et propre à chacun pour que je la continue, mais t'as compris le principe.

    Surtout pour ceux qui le font, vous prenez pas la tête, marquez uniquement ce que vous considérez comme étant vos plus grands déclencheurs d'envies. Et si vous avez peur d'en oublier, no stress, il vous suffira d'y revenir en temps voulu.

    Je vous souhaite un excellent dimanche, et je vous envoie force et courage !
    (1)
  • Il y a 2 semaines
    edelweiss31 résiste depuis 92 jour(s) :
    [J 93] ras
    (1)
  • Il y a 2 semaines
    edelweiss31 résiste depuis 91 jour(s) :
    [J 92] Je cherchais à rejoindre une communauté d'entraide française, me voici au bon endroit.

    Abstinence débutée le 13/12/2019 à 14h22.

    (3)

Statistiques :

Dernière activité il y a 32 minutes

Derniers messages postés:

edelweiss31
il y a 2 jours:
@Sawyer: Je te conseillerai d'éviter, tant que possible. Surtout si cela à tendance à te donner des envies.
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 2 jours:
@Deric: C'est une superbe objectif ! Je te souhaite de l'atteindre, et te conseille de commencer par te fixer un petit objectif tout en faisant le point sur tes déclencheurs, bon courage à toi !
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 2 jours:
@GammaShield: La bienvenue à toi camarade, j’espère également que tu te plairas à nos côtés. Je te conseille de suivre le conseil de @CausticSportif qu'est celui de commencer par te fixer un petit objectif, bon courage à toi !
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 2 jours:
@NANAR: Bienvenue à toi et surtout félicitations pour ta prise de conscience. Comme l'a dit @nofap94 ça ira mieux, j'en suis certaine
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 2 jours:
@UltimateSoul Salut, et bienvenue à toi. Concernant le mode que tu souhaitais changer, ça se modifiera tout seul (si je dis pas de bêtises) quand tu auras mis (coché) a eu un rapport sexuel par exemple . Bon courage à toi
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 3 jours:
@Yuchiro: Yeah ! super, et bienvenue à toi !
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 3 jours:
@Nuance: Je trouve que c'est une merveilleuse initiative. Et je suis heureuse de voir qu'elle avance. Si tu as besoin d'aide dans ton projet n'hésites pas. Et garde nous informés Yes ! Courage à toi.
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 4 jours:
@ColonelM: Idem de mon côté le raisonnement pour les degré d'envie.
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 4 jours:
@ColonelM:
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31
il y a 4 jours:
@zolo: Un rattrapage en beauté ! Félicitations !
Posté sur le chat de la session STOP FAP

edelweiss31:
Contribution apportée ici également. Et évidemment, j'invite qui le peut à en faire de même, qu'impo... Afficher
Message posté sur le sujet "STOP FAP ! Le film" c'est parti ! du forum Blabla il y a 1 jour
edelweiss31:
J'aime bien l'idée, mais j'avoue que j'aurai préféré qu'on tente de faire vivre le tchat sur ce site... Afficher
Message posté sur le sujet Groupe messenger du forum Blabla il y a 1 semaine
edelweiss31:
J'étais à plus également, mais vu que je m'en fiche, j'ai pas demandé. Après je comprends que ça pui... Afficher
Message posté sur le sujet C'est 91 le maximum ? du forum Blabla il y a 1 semaine
edelweiss31:
Salut Fabien, bienvenue à toi, et au plaisir d'échanger ! Afficher
Message posté sur le sujet Salut du forum Présentation il y a 2 semaines
edelweiss31:
Je suis totalement d'accord avec chacun des points que tu as écrit. Je te remercie, car j'avais l'e... Afficher
Message posté sur le sujet Faudrait-il éviter de s'abstenir définitivement de la masturbation ? du forum Blabla il y a 2 semaines