En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus...

FERMER X

Profil de MyNameIsNobody (♂ 24 ans )

L’idée de me développer, l’idée de repousser mes limites et de sortir de mon confort, voilà ce qui me pousse à faire ce challenge. A partir du 20 octobre et pendant 90 jours, plus rien ne sera comme avant. Force à vous tous !

Mise à jour : les 100 jours sont atteints, et je me suis redécouvert, je ne me fixe plus de limite. L’abstinence masturbatoire est un mode de vie à présent
Pointages
  • Il y a 1 jour MyNameIsNobody résiste depuis 122 jour(s) :
    [J 123] Les jours s’enchaînent, et j’en viens même à me demander si je me masturberais à nouveau dans ma vie. Je me rattache à cette idée d’abstinence, j’ai l’impression qu’elle cristallise ma confiance. À chaque moment de doute ou d’isolement je me rappel que je me maîtrise. La fierté personnelle est un trésor qu’on doit protéger.

    En ce moment je traverse une période de conflit interne, mais je suis heureux de savoir que je peux me reposer sur des pratiques saines. J’ai hâte d’être quelques mois dans l’avenir, et de ressentir toute l’évolution que m’a permis cette période.

    Je vous envoie de la force. Ne craquez pas, ces quelques secondes de plaisir n’en valent pas la peine
    Vient d'obtenir le grade Capitaine
    (3)
  • Il y a 4 jours MyNameIsNobody résiste depuis 119 jour(s) :
    [J 120] Honnêtement en ce moment je lutte contre moi même pour ne pas craquer. Je ne le ferais pas, j’en ai parfaitement conscience mais je dois trouver une solution. Mon corps possède une énergie hallucinante, vraiment je n’abuse pas, je ne me reconnais plus. J’ai l’impression d’avoir effacer la doute ou le peur. J’ai envie de faire quelque chose, et bien je le fais. Paradoxalement on est plus à l’écoute de ses « pulsions » quand on verrouille son désir. La productivité est décuplé. Avant de commencer une tâche longue ou pénible à première vue, je ne doute même plus de ma réussite. Je sais ce que je dois faire.

    Je vais poursuivre, c’est la meilleure décision. Mais une chose est sûr, je n’aurais jamais autant appris que pendant ces jours d’abstinence. Le pouvoir de l’énergie sexuel est un trésor !
    (0)
  • Il y a 1 semaine MyNameIsNobody résiste depuis 112 jour(s) :
    [J 113] 90 jours de renaissance, le premier bilan :
    Tout est partit d’un craquage complet. On était le 20 octobre, je n’avais pas de réelle ambition pour ma journée J’étais sur mon lit, je venais de me masturber trois fois dans la même journée. C’était donc ma vie, me précipiter sur quelques minutes de plaisir pour cacher une journée entière de doutes. Mais voilà, la vie allait m’envoyer un signe. Juste après l’éjaculation j’ai ressentit ce sentiment, celui que je ne souhaite à personne, un profond dégoût de moi même. Les larmes montaient, voilà l’homme que j’étais : une petite merde, trop occupé à se branler sur des profils tinder que je ne verrais jamais, plutôt que de saisir l’opportunité unique de vivre vraiment. J’ai pris mon portable, je me suis juré de ne plus me branler pendant un mois entier, je l’ai écris sur le champ. Ayant déjà pratiquer l’abstinence 40 jours par le passé, j’avais conscience des vertus sur le mental, mais cette fois l’objectif était clair : ne plus sombrer. Les premiers jours étaient délicats, j’étais encore très faible sentimentalement. Heureusement je travaillais dans un bar resto, j’étais amené à côtoyé énormément de gens. Très vite j’ai ressentit plus d’habileté dans mes interactions sociales, je semblais totalement détaché, presque sans crainte du rejet. Au fond de moi j’en étais convaincu, si je me refusais à la masturbation, aucun regard extérieur ne pourrait jamais m’atteindre. Alors j’ai pris la ferme décision d’étendre ce mois de no fap à 90 jours complet, afin de transformer cette nouvelle habitude en style de vie. L’approbation des autres ne m’intéressait plus, j’avais quelque chose de bien plus précieux : un amour propre. Chaque soir je me couchais fier d’avoir tenu une journée de plus. Honnêtement les 60-70 premiers jours ont été une renaissance à tout les niveaux. J’étais parfois bien plus excité qu’à l’ordinaire, sans dépasser les bornes, je me sentais presque transpirer de phéromones. Je jouais avec les regards féminins, je sentais un contrôle, je choisissais presque de les laisser sur leur faim. Je ne profitais même pas des perches tendus, ou des quelques numéros que j’ai reçu au travail. Plus rien n’avait de sens, à part le fait de ne pas me branler une journée de plus.
    Mais voilà, la réalité allait vite me rattraper. Ne plus se branler n’était pas une fin en soit, et même si mon self contrôle me guidait, je ressentais un problème. Je n’étais pas heureux, l’abstinence avait révélé au grand jour certaines failles que mon ancien quotidien de branleur compulsif se cachait à lui même. Tout devait changer, j’en avais besoin.
    J’ai pris plusieurs décisions une fois les 70 jours d’euphorie passé. J’ai quitté mon boulot, il m’apportait salaire et distraction, mais il n’était plus en accord avec mes valeurs profondes. J’ai pris la décision de déménager, mon appartement et cet environnement n’était plus sain. J’ai pris des billets d’avions pour le Japon, j’ai eu la sensation de devoir découvrir un autre monde.
    La route des 90 jours m’a ouvert, non pas au monde, mais à moi même. La vraie richesse est personnelle, presque secrète. Finalement ce qu’on aime chez les gens, c’est la façon dont ils embellissent notre monde intérieur, à travers nos modèles brille le reflet de celui qu’on aimerait être.
    Tout était connecté, je l’ai sentit. Évidemment le jour où j’ai arrêté mon travail était celui des 90 jours d’abstinence. Évidemment ma dernière soirée au travail j’ai vu cette fille, celle avec qui j’ai partagé tant d’histoires, celle que j’ai aimé du plus profond de mon cœur. Et après plus de 6 mois sans un regard, je l’ai vu ici, comme un signe divin. Par le passé certainement fondu en larme, ou perdu tout les moyens, mais plus maintenant. J’ai décidé de l’a laissé à sa place : au passé. Tout était connecté pour le plus beau des adieux, et je suis partis de la plus belle des manières. En laissant une histoire derrière moi, l’histoire de l’homme qui n’était plus esclave d’une pulsion. L’histoire de l’homme qui savait ce qui était sain pour lui. Oui ces 90 jours m’ont changé, j’ai maintenant la conviction que ma vie m’appartient, et que je suis le seul responsable de mon bien être.

    Merci à cette communauté pour le soutien sans failles. Vous m’avez aidé à devenir moi même
    (8)
  • Il y a 2 semaines MyNameIsNobody résiste depuis 108 jour(s) :
    [J 109] J’ai sans doute fait le rêve le plus étrange depuis le début de mon abstinence. Je rêvais que je me masturbais. Mais le contexte était chaotique, j’étais au rez de chaussé dans un appartement où les murs avaient été remplacés par des grandes baies vitrés. L’appartement était dans Paris en plein milieu d’une rue qui abondait de piétons. Voyant que ma pratique attirait le regard, j’ai couru nu dans la rue pour trouver un endroit calme où terminer mon affaire.

    Je pense que mon subconscient essaye de me faire passer un message, je peux oublier la branlette!
    (2)
  • Il y a 2 semaines MyNameIsNobody résiste depuis 107 jour(s) :
    [J 108] Salut la famille, je pointe nettement moins que par le passé. C’est sans doute une conséquence de l’objectif atteint. Honnêtement je suis bloqué en ce moment, j’ai quitté mon travail car il ne me convenait plus, j’ai mis un terme à certains échanges que je trouvais nocif. Je compte néanmoins poursuivre le no fap, cette abstinence m’offre la seule ressource indispensable à ma vie : la confiance en moi. Je peux souffrir du manque, de l’isolement, des regrets, mais je sais qu’au fond de moi que je suis en accord avec mes valeurs fondamentales. Cette vie est belle, je le ressens au plus profond de mon cœur !
    (0)
  • Il y a 3 semaines MyNameIsNobody résiste depuis 100 jour(s) :
    [J 101] Toujours dans la course la famille. J’ai commencé à écrire mon premier bilan sur papier. Je compte vous le condenser et vous le partager, c’est toujours un bien fou de ressentir le soutien de cette communauté. J’approche des 100 jours, c’est juste dingue. Courage à vous pour la suite de l’aventure, ça vaut le coup croyez moi!
    (5)
  • Il y a 4 semaines MyNameIsNobody résiste depuis 94 jour(s) :
    [J 95] Les 90 jours sont passés, c’est juste incroyable d’être en accord avec soit même. Je vais vous écrire mon bilan, même si l’aventure ne s’arrête pas. Je ressens l’envie de vous témoigner mon évolution au cours de cette période. J’ai hâte de vous en écrire plus. Merci pour le soutien et courage à vous tous pour la suite
    Vient d'obtenir le grade Lieutenant
    (1)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 89 jour(s) :
    [J 90] La famille, je vais atteindre ces 90 putains de jours. J’en aurais presque les larmes aux yeux, vous n’imaginez pas l’importance que ce challenge a eu sur moi. Je suis si fier du chemin parcouru, j’ai hâte d’en découvrir tellement plus. Courage et croyez fort en vous !
    (6)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 87 jour(s) :
    [J 88] Quelle sombre période ! La procrastination est mon plus grand ennemi en ce début d’année, j’ai des idées, des projets mais je ne mets rien en œuvre pour les mener à bien. C’est pas un signe divin qui me permettra d’avancer, c’est à moi de créer les opportunités.
    C’est l’éternel combat de l’esprit! Force à vous tous pour le challenge et courage à ceux qui comme moi vivent une période de transition délicate
    (1)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 85 jour(s) :
    [J 86] Faire le deuil de son passé c’est l’ignorer jusqu’à ce qu’il disparaisse ou au contraire accepter de s’y confronter pour trouver une source d’épanouissement? J’aimerais dire tant de choses, mais je m’impose des barrières. La vie est belle, vraiment elle est remplie d’amour et de rencontres extraordinaires. Définir clairement ses objectifs est finalement plus dur que de s’y tenir. La route vers les 90 jours approche, j’ignore encore si ce sera la fin de l’aventure. Plus qu’une semaine ..!
    (0)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 83 jour(s) :
    [J 84] Cette fois ce sera un simple pointage sans envie particulière. Je pense que je ne suis pas sur le bon chemin, le no fap m’apporte un but en soit, celui de devenir l’homme que je rêve d’incarner. J’ai pris la décision d’arrêter mon travail, celui qui m’a fait évoluer et grandir dans tout les aspects de ma vie. J’ignore si l’abstinence a motiver ma décision, mais une chose est sûr le sevrage apporte des réponses. Je vous souhaite une belle journée, et croyez en vous même !
    (1)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 79 jour(s) :
    [J 80] Grosse surprise à mon réveil, j’ai vécu un puissant rêve érotique cette nuit, le premier aussi intense depuis le début du challenge. Mon corps s’est littéralement vidé. J’ai énormément parlé du no fap avec mes proches hier, ça a du joué en ma défaveur. De nombreux questionnements sont aussitôt venu hanter mon esprit. Comment interpréter la situation..? Est un cri d’alarme de mon mental qui réclame du plaisir? Est ce que j’ai raté le challenge?
    Je vais essayé d’être le plus serein possible et accepter que je ne contrôle pas tout, mon corps cherche à s’exprimer. Je dois avancer, penser à l’avenir et être fier de tout le chemin parcouru. On reste sur la voie royale tous ensemble !! Courage à vous
    Pollution nocturne (2)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 76 jour(s) :
    [J 77] Je me rends vraiment compte que l’abstinence révèle des parties de mon esprit que j’ignorais totalement jusqu’à maintenant. Le plaisir immédiat est totalement mis de côté, je mène une vie beaucoup plus axé sur l’édification. Les objectifs à long terme et les aspirations sur l’homme que je souhaite incarné. Un exemple concret : hier soir j’ai pris mes billets d’avion pour le Japon. Dans 6 mois je suis sur place avec mon meilleur pote. Je pense que l’abstinence va se poursuivre d’ici là !!
    Vient d'obtenir le grade Sous-lieutenant
    (0)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 74 jour(s) :
    [J 75] Je vais devoir accepter qu’il n’y a pas de réponses, que rien n’est prémédité, que la vie n’est que changements. J’ai longtemps cherché une façon parfaite d’opérer mais finalement rien n’est universel. Je vais sûrement penser à quelque chose sur l’instant puis l’oublier la semaine suivante. J’ai pas de solution miracle, pas de conseils divins. Aujourd’hui je fais le no fap car ça augmente ma confiance en moi. Aujourd’hui je médite tout les jours car j’ai la sensation de mieux connaître mon corps. Aujourd’hui je prends des douches froides car elles dynamisent mon corps. Aujourd’hui j’accepte d’être heureux maintenant sans connaître mes désirs de demain. Aujourd’hui je vis l’instant présent. Bon courage à vous tous, cette communauté est une perle rare, gardons la !
    (1)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 72 jour(s) :
    [J 73] Je suis fier de moi, content de tout ce qui se présente. C’est dingue comme le temps passe vite, et comment le no fap me rend heureux. Je n’ai pas encore atteint ces 90 jours, mais j’ai de grands espoirs pour la prochaine année. Parfois des étapes ou des transitions peuvent entraîner un déclic mental. On a tous besoin d’un point de départ. J’ai mis plusieurs mois à construire des bases saines, et maintenant il est l’heure de prendre son envol. Bon réveillon à vous tous, n’oubliez pas d’être en permanence en accord avec vos valeurs et ce qui vous définit.
    (0)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 70 jour(s) :
    [J 71] Aujourd’hui je voulais vous faire part de ma petite expérience. Elle concerne les sites de rencontres, et en particulier tinder, le plus accessible. J’ai passé quelques années dessus, de manière plus ou moins intensive, la plupart du temps je me mentais à moi même, prétextant vouloir passer le temps. Mais la vérité, c’est que je sautais sur l’occasion de rencontrer une fille, quand l’occasion se présentait. J’ai rencontré quelques femmes avec qui j’ai échangé, partager et même entreprit une relation. Mais après plusieurs échecs il était l’heure de se remettre en question. Qu’est ce que m’apportait ce site? L’impression d’être attirant, l’opportunité de rencontrer des filles sans prendre le risque de passer par la vie réelle. Et si ce petit confort n’était pas ma fuite de la réalité ? Et si plutôt que d’attendre une occasion je finissais par créer cette occasion? Avec du recul je me rends compte que ces sites nous noient dans la masse, ils détruisent notre confiance en nous, nous ne sommes que des produits immatériels. Combien de profil liké sans réponse, combien de messages passé aux oubliettes, combien de conversations avortées trop tôt? Le déclic je l’ai eu il y a quelques mois, quand j’ai reçu un like de cette fille, celle avec qui j’étais au Mexique il y a encore quelques mois, celle qui me murmurait que j’étais l’homme de sa vie, celle avec qui je croyais être lié à vie. Un simple like qui m’a ramené à la réalité de cette société, on en était réduit à ça. Tout ces moments de fusions, ces lettres pleines d’amour, ces conversations sans fin sur l’oreiller, tout ce qui nous restait c’était de nous retrouver tout les deux sur tinder cherchant à recréer un passé qu’on croyait parfait.
    Je ne souhaite pas faire le moralisateur, ni même culpabiliser les adeptes de tinder. Je veux juste que vous preniez conscience de la finalité. Le concret, le réel se créer grâce à notre réalité. Enlevons cette idée de manque, ce besoin de plaire à outrance et pas pour les bonnes raisons. Le no fap voilà un réel combat qui en vaut la peine. La discipline mental, le bien être, la confiance tout va découler ! Pratiquons en permanence ce qui est important pour nous. Arrêtons de nous mentir, est ce qu’on est fier d’être sur ces applis. Est ce que c’est le genre de choses qu’on dit en priorité quand on rencontre quelqu’un? Je ne veux simplement plus être dépendant de cette approbation. Le bonheur est intérieur, les autres nous mettent sur le chemin, mais tout est en nous.
    J’avais vraiment besoin de vous partager tout ça, je vous envoie à tous pleins de bonnes énergies. 2020 débute bientôt et cette année sera magique, j’en suis persuadé.
    (1)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 67 jour(s) :
    [J 68] L’abstinence se poursuit de manière naturelle. C'est presque étrange de se dire qu’on contrôle le fait de ne pas se laisser aller. Mais c’est essentiel pour la discipline mental. On est seul responsable des pensées qui parcourent notre esprit. Je réfléchis en permanence à celui que j’ai envie d’incarner, de représenter. J’espère ne pas oublier de vivre à force de me regarder vivre, c’est ma crainte actuelle et sûrement l’un des dangers de l’introspection. Heureusement rien n’est vain, le bonheur est un voyage pas une destination. Je vous souhaite à tous pleins de bonnes choses et bonnes fêtes!
    (0)
  • Il y a 1 mois MyNameIsNobody résiste depuis 63 jour(s) :
    [J 64] Le moment des fêtes est toujours une période délicate quand on vit seul et isoler des siens. Mais ces derniers jours, j’ai vraiment appris à transformer ma façon de pensée pour ne plus me positionner en état de manque. J’essaye désormais bien plus de réfléchir en terme d’abondance. Je suis heureux de qui je suis et je souhaite m’inspirer des autres, pas les envier. La comparaison est une pratique malsaine et très castratrice. Tout n’est qu’une question de ressentit. Je vous souhaite à tous pleins de courage pour la suite du challenge. Les jours passent, et je me rapproche un peu plus de mon objectif ! La vie est belle
    (1)
  • Il y a 2 mois MyNameIsNobody résiste depuis 60 jour(s) :
    [J 61] Deux mois les amis ! Comme premier bilan je tenais d’abord à vous dire que ces derniers temps, j’ai eu beaucoup de mal à me faire plaisir. La masturbation est totalement sortie de ma routine de vie. Je ressens des difficultés à me faire du bien et à être bon avec moi même. Je pars du principe que je dois réapprendre « à vivre » et à retrouver de la satisfaction dans des nouvelles activités. Beaucoup de changements ont eu lieu dans mon quotidien et les routines saines mettent souvent du temps à se mettre en place. Je n’ai aucune attentes particulières, je suis juste reconnaissant. Merci à tous pour le soutien sans failles, maintenant cap sur les trois mois!!
    Vient d'obtenir le grade Aspirant
    (0)
  • Il y a 2 mois MyNameIsNobody résiste depuis 58 jour(s) :
    [J 59] On est seul maître de sa vie. J’ai fais l’erreur de retourner stalker ma dernière copine sur les réseaux. Tout ce que j’ai trouvé c’est des photos d’elle et son nouveau copain, des images d’un bonheur mis en scène. C’est à ça que j’aspire? Me faire souffrir en comparant mon bonheur passé avec le sien actuel? L’homme que je veux être doit se montrer heureux pour elle. L’homme que je veux être ne se branle pas car il sait tout ce qui en découle. L’homme que je veux être agis et ne reste pas bloqué sur des idées figées.
    Cette vie est vraiment belle si on sait où regarder. No fap les mecs, c’est la clé !
    (1)

Statistiques :

Dernière activité il y a 24 minutes

Derniers messages postés:

MyNameIsNobody il y a 24 minutes:
@Leroutier force à toi aussi, on est sur la bonne voie!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 19 heures:
@Noctis: Raccroche toi justement au fait que tu ne te fap pas. Elle est là ta détermination
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 1 jour:
@MrNobody: Courage à toi frère de nom
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 1 jour:
@HayFroZz: T’as déjà beaucoup de maturité, sache que dans 10 ans tu te remerciera d’avoir passer autant de temps sans te fap. T’es sur le chemin pour devenir l’homme que t’aimerais. Ce serait trop facile si tout était simple!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 1 jour:
@The Death South Ça me touche. Je me souviens qu’au tout début de mon challenge tu étais déjà là à me soutenir. Merci camarade, jsuis content de te voir encore en course!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 1 jour:
@SB1968 c’est vraiment intéressant ce que tu soulève. Honnêtement c’est cette prise de conscience qui m’a interpellé. On arrête de se masturber car on a conscience que c’est nocif. Donc tout le reste dans notre vie va forcément découler. Ce qui est néfaste doit être supprimé, il n’y a plus cette fuite de la réalité symbolisé par une branlette devant du porno!

Merci à toi pour ton témoignage. Je te souhaite pleins de réussite dans ta nouvelle aventure!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 2 jours:
@Ajoshua Tkkt je sais ce que c’est. Et crois moi, ce sera pire si tu craque
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 3 jours:
@Ragnar21: Crois moi qu’avec une abstinence de quelques semaines, tu banderas sur demande
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 3 jours:
@Séducteur: Ce sera le long terme ;)
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody il y a 3 jours:
@Ajoshua Je ressens des sensations similaires crois moi. C’est presque une torture parfois de refuser si férocement de se faire du bien. Mais je continue le challenge. Car j’ai besoin d’un but pour avancer. Redoubler d’efforts dans cette adversité contre son corps c’est une bénédiction, j’ai jamais eu autant confiance en moi. Mon conseil c’est continue, poursuit, même sans savoir pourquoi. Au fond de toi tu seras juste heureux d’avoir tenu un jour de plus
Posté sur le chat de la session STOP FAP

MyNameIsNobody n'a pas encore posté de message sur le forum.