FERMER X

Profil de Parcero (♂ 20 ans )

Parcero n'a pas encore renseigné sa description.
Pointages :
  • Il y a 4 jours Parcero ( résiste depuis 0 jour(s)):
    [J 1]
    Réagir (0)
  • Il y a 4 jours Parcero ( a tenu 1 jour(s)):
    [J 2]
    A consulté du porno Réagir (0)
  • Il y a 6 jours Parcero ( résiste depuis 0 jour(s)):
    [J 1]
    Réagir (0)
  • Il y a 6 jours Parcero ( a tenu 2 jour(s)):
    [J 3]
    A consulté du porno Réagir (0)
  • Il y a 6 jours Parcero ( résiste depuis 2 jour(s)):
    [J 3] Très très dur de tenir car en plus de ma déprime que j'avais avant vient s'ajouter la micro dépression car on enlève la seule dose de bonheur, de jouissance que j'ai pratiqué durant des mois et des mois. Très dur car j'étudie pour les examens et mon cerveau me dit "aller, c'est de la merse étudier comparé au plaisir de la branlette " alors que non c'est juste un plaisir de 10 secondes. Faut reste concentré camarades !
    Réagir (1)
  • Il y a 1 semaine Parcero ( résiste depuis 0 jour(s)):
    [J 1]
    Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine Parcero ( a tenu 1 jour(s)):
    [J 2]
    A consulté du porno Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine Parcero ( résiste depuis 1 jour(s)):
    [J 2] Merci beaucoup, je vous remercie énormément pour tout les retours que j'ai reçu sur mon précédent post. Je ne m'attendais pas à voir autant de réactions et je dois vous avouer que ça m'a touché. Je me sens un peu mieux qu'hier et me sens plus à l'aise sachant que d'autres sont dans la même merde que moi et dont prêts à me soutenir, on se sent moins seul.

    Alors je voudrais vous remercier. Je suis désolé si je ne peux pas répondre à tout le monde car j'ai reçu plein de message mais donc savez que je vous remercie tous et que cela m'a fais un grand bien.

    Je vais me concentrer un maximum pour essayer de sauver un minimum cette année universitaire en même temps que le nofap pour avoir plus d'énergie et ainsi avec les vacances et rattrapages, repartir de plus belle à la rentrée.
    Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine Parcero ( résiste depuis 1 jour(s)):
    [J 2] Salut à tous! Je m'étais déjà inscris ici des mois auparavant mais ayant oublié mon code et décidant de recommencer à zéro, me revoilà sous ce compte.

    Depuis des mois ma situation vis à vis de l'addiction a nettement empiré. Je me suis rendu encore plus accro de ce que je l'étais. J'ai pratiqué des choses dont je ne suis pas fier du tout, des choses dont je ne pourrais même pas en parler ici car la culpabilité me pèse. Je suis devenu comme un héroïnomane cherchant sa dose de plaisir de 4,5,6,7 fois par jour car il a déposé en elle sa seule raison de vivre et d'être heureux (seulement pendant la pratique et l'orgasme). Après cela je suis vide mentalement comme extérieurement.

    Je suis à la fac en L1 et à cause de tout cette merde cette année n'a pas été bonne. Les examens finaux arrivent bientôt et je ne sais étudier en paix car j'ai constamment mon esprit qui me pousse à l'acte et je démissionne de mes responsabilités une fois le plaisir envolé. Mes résultats seront donc à la hauteur de ma préparation : nulle.

    J'ai plus ou moins donc perdu goût à la vie, aux petites choses normales, du style : sortir avec ces potes, bouger à droite à gauche, aller au ciné,..

    Outre le fait que je sois plus introverti qu'extraverti (qui est tout à faite légitime de part le fait qu'on ne puisse pas changer des traits de caractère aussi puissant que ceux la) je suis une brêle niveau séduction. Je ne suis jamais sorti avec une fille ni même embrassé une. Ça me dérange qu'à moitié car le fait d'avoir pleins de coup d'un soirs, sortir juste pour dire de sortir avec quelqu'un ne m'intéresse que très peu. Je veux trouver la bonne et c'est tout. Juste pour dire que l'addiction ne m'a pas aidé ces derniers mois dans ce niveau là.

    Je n'ai absolument pas confiance en moi. Je dois toujours analyser 10 fois ma phrase avant de la sortir en public, 10 fois ma phrase avant de l'envoyer à quelqu'un, 10 fois car j'ai toujours l'impression que l'on va me trouver bizarre, que l'on va s'éloigner de moi, et au final m'abandonner. Et ça peut-être des phrases aussi basiques que des situations complexes.

    Je ne suis presque quasiment jamais sorti de chez moi ces derniers mois à cause de tout ça. La peur de la confrontation, des défis de la vie, la peur de décevoir de finir tout seul (alors que je le suis déjà de tout manière).

    J'ai eu des petits problèmes personnels également liés à la famille, au début j'ai et vraiment du mal à les gérer mais finalement le temps permet de soigner les blessures. L'année passée on ma refuser plein d'offres de travail, même avec entretien d'embauche multiples ---> ce n'est pas de leur faute ni de la mienne, c'est juste que quand on a pas confiance en nous même de base bah ça améliore pas la chose.

    J'ai toujours été nul en sport, un boulet un peu, je suis en surpoids (pas obèse) et je n'ai presque pas de muscle. J'adorerais changer ça en allant à la salle mais pour moi c'est comme me demander l'impossible car je n'ai aucune motivation en rien.

    Tout ce que je viens de citer plus haut a contribuer à me créer une bulle autour de moi-même, une zone de confort minuscule qui m'éloigne de la réalité de la vie, de la jeunesse, du bonheur, des rencontres etc. Depuis des mois je survis, je ne vis plus. Et ça c'est le pire.

    J'adore la musique et j'ai toujours été intéressé par le beatmaking, aujourd'hui avec la technologie il est super facile de commencer sans aucun matériel, juste avec un Pc. J'ai commencer à essayer il y a quelque mois et j'adore ça mais vous allez sûrement trouver ça bête mais je n'ai aucune force ni confiance en moi pour en parler à coté de moi, alors que ce ne pas une honte, c'est même chouette d'avoir des hobby et de s'y épanouir. J'ai juste une peur qui vient de je ne sais où qui m'empêche d'assumer que je fais ça chez le gens. Je sais c'est très débile...

    Si j'écris tout ça ce n'est absolument pas pour me pleindre mais j'aimerais partager avec quelqu'un ce que je ressens sans être jugé justement car on ne se connait pas. Mais détrompez vous je ne baisse pas les bras, je ne le ferai d'ailleurs jamais. Ni mon ego ni ma fierté ni le fait d'aspirer à être meilleur et sortir de là ne le supporterais.

    J'ai des rêves, j'aimerais réussir mes études car elle me plaisent vraiment beaucoup, réussir à m'entretenir et prendre soin de moi, avoir confiance en moi, ne plus avoir à souffrir le matin et stressé comme un dingue juste car je dois sortir et aller à la fac et me confronter à la vie et aux problèmes, trouver un job étudiant, vivre mes passions ouvertement et en les assumant, faire du sport et retrouver la joie de vivre. C'est comme si j'étais au fond d'un puit et que je ne peux pas sortir sauf que je me rend compte que la corde pour remonter a la surface, bah c'est moi.


    Je veux me battre, je n'en ai juste plus les ressources nécessaires pour le faire. Je me sens faible et je m'y prend sûrement mal, je ne fais pas les bonnes choses pour m'en sortir donc n'importe quel type de conseil de votre part pourrait me faire le plus grand bien.

    Merci beaucoup.
    Réagir (8)

Statistiques :

Dernière activité il y a 4 jours

Derniers messages postés:

Parcero il y a 5 jours:
@4monthsleftoflife
C'est très dur à vivre ça parfoit car tu vois tout le monde a tes côtés avoir des relations sauf toi, comme si tu pourvais attirer aucune fille, genre sans intérêt pour personne.
Posté sur le chat de la session STOP FAP

Parcero il y a 5 jours:
@PâtesCourgettes13: Je suis aussi accro au edging et je sais exactement ce que tu ressens ! Se branler pendant des heures et des heures devenir malade mentale, ne pas manger se réfugier dans sa chambre pendant des heures, prendre sur ses heures de sommeil, dormir que 3 ou 4h par nuit, le lendemain se sentir comme une merde... bref sache que tu n'es pas le seul et que je lutte depuis 1 an et demi sans y arriver. Mais je continue !
Posté sur le chat de la session STOP FAP

Parcero il y a 5 jours:
@4monthsleftoflife: J'ai actuellement une vie de merde, je ne sors plus, aucun moyen avec les filles, je fais pas de sport, je fonce droit dans le mur niveau études, aucune confiance en moi, déprime h24, mélancolique h24, mais j'essaie constamment de résister car ça va marcher un jour, a la fin d'une tempête il y a toujours un soleil rayonnant ! Courage mon pote, tu peux venir parler si t'en a besoin, tes pas tout seul !
Posté sur le chat de la session STOP FAP

Parcero il y a 1 semaine:
@Mathias

Merci énormément pour tout ce que tu as dis. Ça me touche car j'ai l'impression de me sentir moins seul ici et c'est génial. Si un jour j'ai vraiment besoin de parler a quelqu'un, je n'hésiterai pas à aller te voir. Merci
Posté sur le chat de la session STOP FAP

Parcero il y a 1 semaine:
@NoFapGod
Mon gars, sache que ça m' énormément touché tout ça. Je t'en remercie profondément pour le moral
Posté sur le chat de la session STOP FAP

Parcero il y a 1 semaine:
@WalterManetti

Merci beaucoup !
J'ai commencé avec FL studio, tu peux le cracker assez facilement sur Windows mais sur mac c'est hyper compliqué
Posté sur le chat de la session STOP FAP

Parcero n'a pas encore posté de message sur le forum.