FERMER X

Profil de lskyw (♂ 56 ans )

Je me suis toujours masturbé, même étant en couple, mais pas trop souvent. Le problème alors c'est que j'en avais honte. Voilà pour l'histoire ancienne, pas si ancienne que ça.

Puis je me suis un peu informé et j'ai compris que je n'étais pas seul, que c'était normal de se faire du bien! (Attendez, j'ai pas fini!) J'ai aussi perfectionné ma technique, avec la motivation d'améliorer mes performances dans les rapports sexuels avec ma compagne. J'ai effectivement allongé considérablement ma résistance à l'éjaculation et je suis devenu même capable de me branler sans éjaculer pendant environ dix jours. Ça a bien marché un temps, je n'abusais pas, j'ai eu le sentiment d'un épanouissement de ma vie sexuelle. Voilà pour les bienfaits.

Mais il y a eu le porno: et là ça a vraiment dérapé! Toujours plus, toujours plus souvent, et plus d'envie de me branler et plus d'envie de voir du porno. Et les pannes d'érection sont arrivées: je me suis renseigné et j'ai appris que c'est un effet classique du cocktail fap+porno. Et aussi une culpabilité grandissante vis-à-vis de ma compagne, et même des comportements dépressifs.

J'ai découvert alors Stopfap. J'ai effacé sur un coup de tête tous les contenus pornographiques que je gardais sur mon ordi, bien cachés. Une collection "magnifique", pas impossible à retrouver, mais voilà, je créais de la difficulté à y retourner. Je tournais la page. Et j'ai décidé de commencer l'abstinence. J'ai un peu hésité avant de m'inscrire ici: je pensais pouvoir m'en passer, je me disais que rien que de savoir que Stopfap existe, cela suffisait peut-être à m'aider. Mais non! Rien ne vaut l'entraide et aussi l'astreinte à un pointage régulier.

Alors j'y suis. C'est ma plus belle résolution de 2019, il était temps, avant que janvier se termine. J'ai un peu hâte d'être à dans quelques mois, quand tout ce mauvais délire sera loin derrière moi. Mais je suis déjà heureux de ma décision: ça me rend fier...
Pointages :
  • Il y a 22 heures lskyw ( résiste depuis 49 jour(s)):
    [J 50] J'ai coché "envie très élevée" parce que j'ai été sur le point de craquer, mais l'alerte est passée. Maintenant ça va!

    Hier soir j’ai eu un rapport sexuel. Il avait bien commencé et, pour un tout petit détail apparemment sans importance, voilà que popol tombe en panne! Bon, sur le moment ni moi ni ma chérie ne nous offusquons. Simple partie remise, fin du premier acte. Mais j’ai une petite insomnie plus tard dans la nuit et je repense à tout ça, un peu plus perturbé. J’essaie de comprendre, je trouve quelques petites réponses. Je vous passe les détails. Mais c’est là bien sûr que j’ai touché un peu à popol, qui réagissait au quart de tour, comme il fallait s’y attendre. Et encore ce matin, j’essaie de creuser en moi et de cerner mon angoisse. J’arrive à l’affronter en poussant mes fantasmes dans leurs derniers retranchements. Et pour le coup ç’a été vraiment chaud! Mais je suis vraiment content: j’ai osé défier mes démons, et je crois avoir trouver quelques clés pour la suite.
    Voilà! Je ne veux pas m’attarder sur mes problèmes ni embêter tout le monde avec ça. Je veux simplement dire que oui c’est dans la tête que ça se passe, que oui le sevrage du PMO est un long processus car il faut du temps pour dépolluer cette fichue tête justement, que ces accidents-là sont passagers et ne doivent pas décourager un mec, quels que soit son âge ou les circonstances.
    En tous cas ça m’a fait réfléchir à ce qui pourrait m’aider à dépolluer mon esprit des pensées parasites qui perturbent ma sexualité. Plus j’avance dans ce challenge, plus mes combats, mes envies, mes doutes et mes réflexions me conduisent à me méfier des moindres caresses que je pourrais prodiguer à popol, comme en passant, des moindres pensées sexuelles, même apparemment débarrassées du porno. Je dois même essayer de ne pas trop penser à mon abstinence, en contrôlant en particulier le temps que je passe à pointer, à lire les pointages et éventuellement à y réagir.
    C’est du moins ce qu’il me faut à moi, pour le moment, à cette phase du sevrage. Je sais bien que pour certains, rendre visite au site, parfois plusieurs fois par jour, aide à résister. Je sais bien aussi qu’il est important d’écrire ce qu’on ressent pour mieux avancer. Rappelez-vous en tous cas que tous les conseils et toutes les recettes qu’on trouve ici sont utiles, mais que c’est à chacun d’y puiser ce qui lui convient selon sa situation, sa personnalité, et le moment où il en est dans son abstinence.

    Sur ce, j’attaque cette nouvelle semaine en guerrier!
    Que la force soit avec vous!
    S'est masturbé sans aller jusqu'à l'orgasme A eu un rapport sexuel Réagir (0)
  • Il y a 1 jour lskyw ( résiste depuis 48 jour(s)):
    [J 49] Longue rêverie ce matin dans le lit, consacrée aux rapports sexuels avec ma chérie. Du coup difficile de ne pas toucher un peu à popol. Mais je n’ai eu ni l’envie ni l’impression de me masturber, ou en tous cas je ne voulais pas franchir cette limite du plaisir solo: mon esprit était entièrement branché sur mon fantasme et c’étaient juste quelques rapides caresses de temps en temps pour accompagner ce que je ressentais. Je ne chercherais pas à le faire tous les jours, mais là ça m’est venu comme ça. Le fait est que si ce qui m’a lancé dans ce challenge c’étaient les pannes d’érection, aujourd’hui ma motivation première est devenue de cultiver le meilleur sexe possible avec elle. Et déjà ça s’accompagne d’un regain d’amour entre nous.
    S'est masturbé sans aller jusqu'à l'orgasme Réagir (0)
  • Il y a 2 jours lskyw ( résiste depuis 47 jour(s)):
    [J 48] Un samedi tranquille. Les combats de ces 2-3 derniers jours, ainsi que les messages de mes frères d'arme, m'ont permis de renforcer mes positions: l'ennemi est tenu en respect. Et puis ici il y avait ce beau soleil, alors une petite balade et la vie est belle! Je vous souhaite un beau week-end, avec le courage de votre détermination, et toute la force dissuasive de notre armée de nofappeurs derrière vous.
    Réagir (0)
  • Il y a 3 jours lskyw ( résiste depuis 46 jour(s)):
    [J 47] Petit bilan du moment:
    Le processus de sevrage ne suit vraiment pas une progression régulière: ça va faire deux jours que j’ai envie de fap et de porn. Et puis même si la forme ça va, même si je suis plutôt performant en société, dès que je suis seul ça me reprend. Il faut dire qu’il fait un sale temps et que j’ai beaucoup de travail ces jours-ci… Bref des conditions réunies pour s’offrir un moment de détente…
    Mais je tiens bon, non pas parce que ce serait la joie, ni que l’abstinence me représenterait tous ses bienfaits, je l’ai dit c’est un peu morose. Non: je n’arrive même plus à me redire aujourd’hui toutes mes motivations, mes raisons, etc. Pas plus tard qu’hier soir je me sentais très heureux de cette nouvelle étape de ma vie à laquelle je travaille en nofappant. Aujourd’hui, l’exaltation est retombée. Alors je pense simplement qu’entre mon mauvais moi et mon bon moi la discussion a déjà eu lieu bien des fois et que je sais bien que le bon moi a toujours le dernier mot. Voilà! Rappelons-nous qu’on a déjà conclu l’affaire et qu’il n’y a pas photo, c’est le noPMO qui a raison. Ça doit nous suffire quand l’envie nous pousse dans nos retranchements.
    On tient bon, les gars !
    Réagir (1)
  • Il y a 4 jours lskyw ( résiste depuis 45 jour(s)):
    [J 46] Une envie de ouf! Alors on repense à ses motivations, à la prochaine fois qu'on fera l'amour, à la honte qu'on éprouvera auprès d'elle si on se fap maintenant, à la honte de fail, au grand effondrement que ce sera après, pour dix minutes de plaisir (et encore, plus si sûr que ça le plaisir) aux bienfaits de l'abstinence (pas si clairs que ça aujourd'hui mais c'est la vie)... et en dernier recours on vient pointer et on se dit que c'est juste pas possible de lâcher le game maintenant!
    Réagir (1)
  • Il y a 5 jours lskyw ( résiste depuis 44 jour(s)):
    [J 45] Au réveil ce matin, popol était très excité. J’ai appliqué la technique suggérée hier par Jacouy dans son pointage, que je me permets de citer: "N'oublions pas que nous sommes responsables de nos actes même si parfois nous sommes pris en otage par quelque chose que nous ne contrôlons pas. La libération ne vient pas selon moi d'un contrôle strict sur cette chose (car elle est plus forte que nous) mais d'un dialogue plus harmonieux et dont on fixe les limites." Ça m’a aidé à résister.

    J’ai dialogué avec popol, en quelque sorte, ce qui a donné à peu près ça:
    – Tu sens, je suis bandé comme un arc!
    – Oui, impressionnant!
    – Tu veux toucher?
    – J’ai super envie de me fap!
    – Vas-y, sens comme je me redresse encore!
    – Non, je me suis promis de ne pas le faire!
    – Allez! Tu peux toucher juste un peu, pour voir, pour sentir comme tu es puissant!
    – Non, vraiment, je regretterai trop, même si je ne te touche qu’un peu, parce que je veux vraiment perdre l’habitude de me fap. Mais t’inquiète, même si j’ai l’air de t’oublier aujourd’hui, on va passer une super journée ensemble. Moi et mon énergie sexuelle, on sera super forts dans les activités physiques, pleins de vitalité. Moi et ma virilité, on va être pleins d’assurance et d’autorité naturelle. Moi et ma libido, on se montrera super disponibles aux relations sociales, vifs, enjoués, séduisants. Moi et mon désir, on va être charmeurs avec notre chérie. Moi et ma puissance, on sera prêts si son désir à elle se manifeste.
    – OK, alors je me calme.
    – N’aie pas peur de te faire oublier. On travaille de concert tous les deux.

    Réagir (0)
  • Il y a 6 jours lskyw ( résiste depuis 43 jour(s)):
    [J 44] Ça s’est calmé maintenant, avec les occupations de la journée, mais hier soir et ce matin j’ai eu une envie de ouf! Je ne pensais pas que c’était encore possible à ce point, après 42 jours d’abstinence de PMO. Bref j’ai un peu edgé hier soir dans mon lit, et je me suis un peu touché ce matin au réveil.

    Comme chaque fois, c’est curieusement lié au fait que j’ai dit juste avant dans un pointage que j’avais pris encore un peu plus conscience des effets négatifs du fap sur moi! Comme si mon inconscient me poussait à continuer le fap en me donnant un regain de pulsion. Mais du coup, le fait d’avoir écrit quelque chose et de faire le contraire me fout trop la honte, et ç’a été comme un coup de fouet ce matin : nouvelle résolution de ne plus toucher du tout à popol si ce n’est pour des raisons utilitaires (uriner, se laver, etc.). C’est essentiel pour moi, je l’ai dit : je dois me débarrasser d’une habitude de 44 ans de fap, même si pendant longtemps ç’a été à une fréquence raisonnable, car c’est pour moi – je ne dis pas que c’est le cas de tout le monde – une façon de ne pas assumer complètement ma virilité. (Il serait temps… ).

    Je n’ai pas trop de mal sur le noporn: cela ne veut pas dire que je n’ai pas des tentations fortes parfois, mais je résiste plutôt bien parce que mon addiction n’a vraiment duré qu’un an environ, et parce que je ressens le noporn comme une nécessité quasi vitale depuis le début de mon défi.

    Mais pour le nofap, c’est une autre affaire: je réalise seulement maintenant à la fois les raisons profondes que j’ai de m’abstenir de fap, et à quel point ce sera difficile, tant mes habitudes de fappeur sont ancrées. Alors en avant la détermination (ce sera long, mais je ne dois pas en prendre prétexte pour faire les choses à moitié ni négocier avec mes envies)! En avant les combats, la résistance, la patience!

    Soyez forts! Nos raisons sont individuelles, mais notre cause est commune!
    S'est masturbé sans aller jusqu'à l'orgasme Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 42 jour(s)):
    [J 43] "Qu'est-ce qui pourrait sauver l'amour?", chantait le grand Balavoine. Et si notre réponse à nous c'était: LE NO PMO?
    Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 41 jour(s)):
    [J 42] Oui je me suis touché un peu ce matin. Même très peu, ça mérite pour moi un panneau danger. L’envie était puissante, le combat rude! Je vois à quel point je suis accro à la branlette. C’est tout un formatage de mon esprit à refaire, et pour cela je dois absolument éviter de toucher.

    J’ai commencé cette cure de nofap-noporn parce que depuis quatre ou cinq mois j’avais eu quelques pannes d’érection. Grâce à l’abstinence, non seulement ces pannes sont en train de disparaître mais je comprends que, avant mon addiction récente au PMO, si je m’étais toujours masturbé, même modérément, c’était déjà la manifestation d’un complexe plus profond. Douter de sa virilité, c’est quelquefois ce qui nous met mal à l’aise dans nos relations avec les femmes, et même dans bien des situations de la vie quotidienne. On essaie de s’affirmer de mille manières. Pour ma part c’est quelque chose que je traîne depuis tout petit, ça a des origines dans mon contexte familial, dans mon éducation. C’est une chose sur laquelle j’ai travaillé à deux périodes de ma vie, avec un psy, et je pensais l’avoir assez bien réglée. J’ai une femme, des enfants, une vie sociale réussie. Mais j’ai l’intuition aujourd’hui que la masturbation m’entretenait encore dans une sorte de fuite par rapport à ma virilité, et même de renoncement à une part de celle-ci. Ne serait-ce que parce que je le faisais en douce, malgré ma vie de couple, et comme au détriment de celle-ci. J’ai l’intuition que si la routine s’est installée, que si les rapports sexuels se sont espacés dans mon couple, c’est parce qu’avec la masturbation j’ai fui le désir de ma femme, son désir à elle, et ma peur de ne pas être à la hauteur. Grâce à l’abstinence je compte en finir définitivement avec cette attitude qui a certainement toujours nui à ma vie sexuelle, même si je la croyais acceptable.

    Vous vous dites peut-être que je raconte là seulement mon cas particulier. C’est vrai, mais je crois que dans chaque cas particulier différent du nôtre il peut y avoir des petits détails susceptibles de nous aider à débloquer notre propre situation. Alors je n’ai pas peur de dire ces choses un peu gênantes, si ça peut servir aussi votre cause! Vive le noPMO! Continuez les gars, vous ne savez peut-être pas encore à quel point ça peut vous libérer!
    S'est masturbé sans aller jusqu'à l'orgasme Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 41 jour(s)):
    [J 42] Tout va bien.
    A cause des pannes d'érection que j'ai eues quand j'étais addict au PMO, je ne suis pas encore complètement serein avant et pendant le rapport sexuel. Mais c'était bon quand même!
    Et ma compréhension du problème avance. Peut-être que mes inquiétudes remontent à quelque chose de plus profond que j'essaie de régler.
    Vive le noPMO!
    Que la force soit avec vous!
    A eu un rapport sexuel Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 40 jour(s)):
    [J 41] Je suis adjudant et fier de l'être! (Je le suis presque aussi sur StopPorn, à une ou deux heures près, vu l'horaire de mon premier pointage). Le noPMO est en train de changer ma vie: je n'ai aucune raison de m'arrêter là! On continue, les gars, on ne lâche rien!
    Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 39 jour(s)):
    [J 40] Petit coup de déprime ce matin, indépendant de mon abstinence. Mais j’ai eu quand même une très forte envie de me réfugier dans le fap. Bon, j’ai résisté, et c’est passé.

    Suivez les conseils de Nuance (voir colonne de droite "Bilan d'abstinence de Nuance" dans les "Derniers sujets actifs du forum"): organisez vos journées, faites-vous un planning la veille au soir, imposez-vous d’accomplir certaines tâches moins agréables mais inévitables. Oui, nous sommes tous à un moment ou à un autre de notre vie un peu paresseux, désorganisés, enclins à la procrastination... Personnellement je le suis particulièrement depuis un an et demi, c'est-à-dire depuis que je suis tombé dans l'addiction au pmo. Précision importante: cette addiction m'est venue dans une période vaguement dépressive due à la réalisation d'un énorme projet sur plusieurs années; une fois ce projet terminé, j'ai été confronté au vide et à l'inquiétude de savoir quoi faire après. Et l’addiction est venue combler ce vide, cacher ce malaise.

    En me sevrant, je comprends mieux ce qui s’est passé et cela me fait avancer. Bref, l'abstinence me met tout simplement en face des vrais problèmes de ma vie et c'est super!
    Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 38 jour(s)):
    [J 39] Je suis super heureux de m’imposer depuis avant-hier, en plus du noporn et du nofap, cette consigne supplémentaire de ne plus toucher à popol, même pour une brève caresse comme en passant.

    Hier soir je suis allé au lit en me rappelant cette détermination mais j’avais envie de sexe. Comme il était tard et que pour cette raison ni ma compagne ni moi ne pensions à avoir un rapport, je me suis simplement souvenu de nos deux derniers rapports, mais sans toucher du tout à popol. Ç’a été un très bon moment et j’ai eu la trique pendant un quart d’heure. Sur le matin, j’ai eu une érection mécanique persistante, toujours sans toucher à popol. Je suis content aussi parce que dans ces deux moments habituellement dangereux pour moi, le soir et le matin dans le lit, je n’ai pas eu la moindre image de porno en tête ni la moindre pensée de fap: chaque fois que l’une ou l’autre voulaient forcer la porte de mon esprit, j’arrivais à les repousser avant même qu’elles prennent forme.

    Cela m’encourage vraiment à continuer de m’imposer cette discipline. Je me dis que peut-être, à ce rythme-là, j’arriverai assez vite à une sorte de flatline? J’ai lu plusieurs témoignages de mes frères d’arme là-dessus. Certains s’en désespèrent même. Mais je crois qu’il ne faut pas la redouter: pour moi ce sera tant mieux si ma libido se fait plus rare et ne s’exprime que de temps en temps pour de vrais désirs. Là je commence à me sentir vraiment guéri de l’obsession des pannes d’érection: je suis simplement convaincu que popol sera au rendez-vous le moment venu!

    Je pense que dans l’aventure du noporn-nofap nous devons juste apprendre à ne plus user notre libido en pure perte, pour mieux nous laisser surprendre par elle sur de vrais stimuli, ceux qui nous motivent vraiment pour la vie sexuelle que nous souhaitons nous donner, que ce soit pour un(e) partenaire de sexe qui vaille la peine, ou bien pour celui ou celle qui peut devenir l’âme sœur, ou bien encore pour celui ou celle avec qui on est déjà en couple…

    Que la force soit avec vous!
    Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 37 jour(s)):
    [J 38] Ma première pollution nocturne depuis presque deux ans. Depuis hier j’ai décidé de durcir mon abstinence: en plus du zéro porn, je vais essayer pendant une semaine au moins de m’interdire tout semblant de caresse à popol, et de ne me permettre que des gestes utilitaires (uriner, me laver, recapuchonner le gland, remettre une couille en place!). Parce que sinon j’avais l’impression d’entretenir une envie et une pensée constantes de fap, ce qui m’empêchait de laver mon esprit des images du porn.

    D’ailleurs mon inconscient est un peu coquin: il a produit aussitôt un rêve érotique pour compenser le manque que je me promettais. Mais je sais qu’il travaille dans mon sens: malgré l’inconfort au réveil, la petite éjaculation dans mon sommeil m’a soulagé.

    Et pour tenir mon défi dans la journée et le soir, petit rappel de mes motivations:
    1) Je veux dépolluer efficacement mon esprit.
    2) Je veux continuer à ressentir les bienfaits du nofap (énergie, disponibilité, puissance).
    3) Je veux me recharger à bloc (les pollutions nocturnes ne sont qu’un effet de soupape).
    4) Je ne veux plus que ma relation de couple soit pervertie par la honte.
    5) Je veux une vraie disponibilité de mon énergie sexuelle et de mon esprit pour les prochains rapports sexuels, pour les caresses données et reçues (les effets de l’abstinence de ce côté-là sont déjà si probants!)

    Dsl, je n’arrive toujours pas à faire court dans mes pointages! Il se passe toujours trop de choses relatives à mon abstinence et j’ai besoin de les écrire. Vivement que je puisse mettre un peu le pilote automatique! Allez! Courage à tous et soyons forts!
    Pollution nocturne Rêve érotique Réagir (0)
  • Il y a 1 semaine lskyw ( résiste depuis 36 jour(s)):
    [J 37] Je me crois parfois trop bien lancé dans le challenge: méfiance! Je m’aperçois que le fait de me toucher, même sans orgasme, tous les deux ou trois jours, et aussi le reste du temps de toucher souvent à popol, comme en passant, sans que ce soit une branlette, ça entretient une envie constante de fap, et ça fait même un peu revenir dans ma tête les images du porno, que je croyais pourtant être capable de mieux éviter. Aujourd’hui ça m’a mis un peu mal, comme une obsession et une sensation de gêne à certains moments dans la vie sociale. Pour se sentir fort il faut résister: si je ne résiste qu’à moitié, je me sens automatiquement moins fort. D’où le malaise et les pensées malsaines. Je vais essayer d’être plus combatif, pour être mieux, pour mieux purger mon esprit, et parce qu’après tout cette sensation de puissance quand on résiste est agréable.
    Réagir (1)
  • Il y a 2 semaines lskyw ( résiste depuis 35 jour(s)):
    [J 36] Les gars et les filles de ce site nous avons tous des faiblesses et nous savons les reconnaître. C’est ce qui fait que nous sommes forts. Et nous avons aussi tous des forces vraiment magnifiques, même dans nos plus petites victoires, même dans nos échecs, parce que nous nous accrochons.

    Quelle aventure passionnante que le nofap! Vous ne le croyez pas encore? Lisez la description de Nuance sur son profil, si ce n’est pas déjà fait, et n’hésitez pas à lui demander le témoignage complet de son expérience: vous ne pourrez plus pratiquer une autre abstinence que ce qu’il appelle l’abstinence active, celle qui transformera complètement votre vie.

    Voilà! Juste un peu de pub pour la bonne cause. Parce que nous avons un frère d’arme qui a vraiment tout compris, du moins c’est mon avis.

    PS: Oui, j’ai joué avec le feu hier soir et ce matin dans mon lit. J’ai encore vraiment du mal à résister à la tentation, et pourtant je sais que, même sans orgasme, cela n’aide pas à me débarrasser de mon addiction au pmo. J’ai encore des progrès à faire.
    S'est masturbé sans aller jusqu'à l'orgasme Rêve érotique Réagir (0)
  • Il y a 2 semaines lskyw ( résiste depuis 34 jour(s)):
    [J 35] R.A.S.
    Réagir (0)
  • Il y a 2 semaines lskyw ( résiste depuis 33 jour(s)):
    [J 34] Plusieurs fois déjà je me suis dit : demain je pointe RAS. Mais ce n’est pas si simple.

    Je constate mes progrès mais je vois aussi que j’ai encore des comportements de personne addicte: je me promets des choses, je les écris même, et j’ai du mal à m’y tenir.

    Hier par exemple je prétendais que je pouvais toucher à popol de temps en temps, comme en passant, sans qu’il s’agisse d’une branlette. Juste pour le plaisir de me maintenir en état d’excitation et de me sentir puissant. Hum! Pas facile!

    Bref hier soir et ce matin dans le lit j’ai quand même été un tout petit peu plus loin, et même si c’était sans porno et sans images porno dans ma tête, me voilà obligé de cocher: je me suis masturbé sans aller jusqu’à l’orgasme.

    Cela veut dire que même si j’arrive peu à peu à laver mon esprit du porno, je reste encore sacrément accro à la branlette. Je ne dis pas que la branlette de temps en temps c’est mauvais, cela dépend de chacun, et cela dépend aussi de l’addiction au porno ou pas. En ce qui me concerne j’ai décidé de me sevrer de la branlette aussi parce que j’ai compris que pour moi c’est le moyen de me débarrasser plus sûrement de l’addiction au porno, et aussi le moyen de poursuivre ce qui est déjà commencé, à savoir le fait de retrouver une sexualité heureuse avec ma compagne, une sexualité qui ressemble déjà un peu à celle des premiers temps de notre rencontre. Ça vaut quand même le coup!

    Je reste donc vigilant, je reviens à mes bonnes raisons, j’oublie un peu popol, je me prépare à livrer des combats quotidiens.

    Passez un beau week-end et soyez forts!
    S'est masturbé sans aller jusqu'à l'orgasme Réagir (0)
  • Il y a 2 semaines lskyw ( résiste depuis 32 jour(s)):
    [J 33] Quand je suis occupé dans le cours des activités quotidiennes, le travail, la maison, etc., je ne pense plus au sexe et l’envie disparaît. Mais le soir dans le lit, le matin avec la trique du réveil, quand je fais ma toilette, ou encore quand je suis inoccupé dans la journée, j’y pense beaucoup. Mais au bout d’un mois d’abstinence, toujours avec zéro porn (ce qui était pour moi une condition de l’abstinence que je voulais et veux toujours absolue), je n’ai pas envie d’aller voir des images sur l’ordi (ou en tous cas cette envie, si elle se présente, est réfrénée illico), j’arrive à chasser facilement de mon esprit les souvenirs de ces images, et même, grâce aux armes que j’ai déployées, je n’ai pas envie de me fap. Il reste juste une envie de sexe, qui est surtout une envie de rapport sexuel, et aussi une envie de toucher un tout petit peu à popol, parce que bien sûr cette envie de sexe se traduit par une excitation, mais toucher comme en passant, sans plus. Parce que j’aime cette sensation de désirer. Et je ne suis pas sûr de vouloir me débarrasser si vite, dans les jours et les semaines qui viennent, de ce truc-là.
    Je ne veux pas dire que ce que je fais là est recommandable: j’ai compris que pour beaucoup d’entre vous, même ce petit geste peut très vite déraper. Si pour moi il paraît anodin c’est peut-être parce que je n’ai pas été très accro, ou en tous cas pas trop longtemps. Chacun sa méthode sans doute, du moment qu’on ne visionne pas de porno et qu’on n’edge pas. Et pour ça, ma conscience veille, secondée efficacement par mes rendez-vous sur le site, qui sont un peu comme mon Jiminy Cricket perso. Pour moi, j’aime sentir que mon corps réclame, j’aime rêvasser au sexe et m’exciter un tout petit peu. C’est comme ça, ce sont un peu mes exercices de self control et cela contribue à ma sensation de puissance. Je suis heureux comme ça. Est-ce que j’ai tort?
    Réagir (0)
  • Il y a 2 semaines lskyw ( résiste depuis 31 jour(s)):
    [J 32] Hier soir au moment du coucher, après la partie de jambe en l'air de la fin d'après-midi, j'avais envie de me fap sans orgasme. Histoire de prolonger le plaisir, en pensant à elle. Mais je ne voulais pas cocher "je me suis masturbé sans aller jusqu'à l'orgasme", ni même avoir à me justifier dans mon prochain pointage, alors je ne l'ai pas fait. Ce que c'est que la force de la communauté... D'autant que je venais d'écrire dans le précédent pointage que je ne voulais plus faire ça! Franchement, les gars, n'hésitez pas à vous exprimer, à annoncer ce que vous voulez faire, etc: après vous vous sentirez obligés de tenir vos engagements! Bien sûr, il faut se donner des défis pas trop difficiles à atteindre, de petits objectifs. L'accumulation des petits défis fera votre grand défi. Tenez bon!
    Réagir (1)

Statistiques :

Dernière activité il y a 12 heures

Derniers messages postés:

lskyw il y a 1 jour:
@MAESTRO: Merci pour ton pointage. Ce que tu dis de la force de notre groupe et de la nécessité de nous entraider est magnifique. A encadrer dans vos chaumières, les gars! Que la force soit avec toI, MAEEEEESTRO!!!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 2 jours:
@Vladimir: Courage l'ami! Cette aventure est tellement belle! Et chapeau pour les treize jours que tu as déjà tenu! C'est déjà un beau score. Ça pourrait même être ta nouvelle fréquence de masturbation si tu es célibataire et si tu arrives à te concentrer sur l'objectif zéro porn! Ta nouvelle vie ne fait que commencer et tu es en train de mettre toutes les chances de ton côté pour qu'elle soit la meilleure possible, avec le meilleur sexe possible!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 2 jours:
@cafeine: Alors c'était peut-être l'option n°3! Elle culpabilisait mais finalement elle a bien fait de dire ce qu'elle ressentait. Je te souhaite un joli dénouement pour ce "feuilleton" intime!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 3 jours:
@Joestarsan:
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 3 jours:
@Gentleman77: Chez moi le gland reste un peu gonflé pendant un certain temps après une érection. Mais en période de repos complet (pas d'excitation récente), la différence de diamètre n'est plus si importante.
Et après tout, la belle affaire! Pas besoin en tous cas d'aller voir les queues des acteurs de porno pour savoir si l'on est soi-même bien membré ou pas, hein?
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 3 jours:
@MAESTRO: Super pub pour la douche froide! Ça donne vraiment envie d'essayer! (oui, malgré ma bouteille je n'ai jamais pris de douche froide en hiver )
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 3 jours:
@nanoro10: Non tu ne seras pas une merde. Oui c'est difficile. Fixe-toi des objectifs très progressifs: deux jours, puis trois, puis cinq, etc. Courage! Dis-toi que ça vaut vraiment le coup!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 3 jours:
@Victory: Bravo! Franchement c'est tout à fait ça: ce challenge est un puissant levier sur notre destin!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 3 jours:
@cafeine: Trop bien! Moi j'appellerais pas ça un démon, comme le fait NoFapChallenger. De deux choses l'une: ou bien elle voulait baiser et c'est dommage de ne pas l'avoir fait (ça fait un dans mon énumération), ou bien il y avait un message codé du genre: j'ai bien remarqué que tu te branles quelquefois en douce, tu pourrais quand même te réserver pour nous deux (ça fait deux)! Ou bien encore c'était une petite avance pour la baise du week-end, mais là ça fait trois...
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw il y a 3 jours:
@Renardo94: Peut-être que c'est lié à ton addiction. Dans les derniers temps de mon addiction, avant de commencer le challenge noPMO, je mettais du temps à m'endormir à cause des images de porn que je venais de regarder, et parce que je me touchais dans le lit. Et je me réveillais deux heures avant la sonnerie du réveil: c'était mon cerveau qui en redemandait, et rebelote! Oui, vraiment épuisant, ce manque de sommeil – et aussi, il faut bien le dire cet abus d'images et de fap. Il était vraiment temps que ça s'arrête! Donc si ça peut te rassurer, je dors maintenant comme un loir!
Posté sur le chat de la session STOP FAP

lskyw n'a pas encore posté de message sur le forum.