En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus...

FERMER X

Retour d'expérience de 100 jours de no fap/porn


Auteur Message
Warlikebeast



- Score: 1193pts
- Messages postés: 1
- J 139 | Mode HARD
Salut tout le monde, je n'ai pas encore agis sur ce forum jusqu'à présent mais au débouché de mes 100 jours (et quelques jours plus tard) j'ai décidé de faire un retour d'expérience, mon ressenti sur le NoFap.

Débutons par le commencement avant tout.

J'ai débuté la masturbation à l'âge de 11/12 ans en cm2 c'était, mes nouveaux copains de classes dans ma nouvelle école, qui ayant des frères plus âgés et ayant une certaine maturité que je n'avait pas, mon fait quitter du jour au lendemain le monde enfantin pour basculer prématurément dans l'adolescence, sur ma façon d'être, de penser, d'agir. Bref.. J'ai prit un grand coup dans l'estomac sans crier garde, la vie s'étalant devant moi, et le comment sa marche..
Je ne m'en plains pas je pense que sans cela je n'aurai pas la même maturité et capacité à voir et agir mais avec cette maturité c'est ajouté cette Chose qui fut marrante au début mais m'a pourrit à la longue.. La Masturbation...

Je me rappelle aussi de mon premier porno celui qu'on m'a fait voir, qui m'avait d'abord choqué voir écœuré. Il m'a fallu plusieurs année et l'un de mes premiers portables (se n'était pas encore les smartphones si simple et dangereux) pour aller regarder des photos, qui elles aussi m'avait laisser un arriere goût désagréable. Jusqu'à présent, à ce moment, c'était le plaisir avec l'imagination. Rien de malsain mais avec le temps et mon premier smartphone et le net évolué, le porno est entré dans ma vie. D'abord rarement avec une certaine pression de se faire attraper qui rendait la chose excitante mais avec le temps cette boule au ventre, cette crainte disparue et l'imagination fut remplacée par le virtuel.

J'ai regardé du plus soft au plus hard en passant par des contenus toujours plus sales, hard, louches parce que plus rien ne me procurait entière satisfaction. Je ne les citerais pas mais certains contenus que j'ai pu voir, me donne honte quand j'y repense..
J'ai même essayer de me masturber de toute les manières possibles possible, main droite, main gauche, sextoy artisanaux, chaussettes,....
Et je pouvais le faire n'importe où, quand et sans limite de fois par jours il me suffisait d'un rien. J'etait partit loin... Je l'utilisait comme antidépresseur, somnifère, et même antidouleur et sûrement pour d'autres excuses...
Et malheureusement j'en lis qui on vécu des situations similaires et je sait que d'autres seront ou sont dans cette situation et cela m'écœure et m'attriste

Aujourd'hui je sait que le porno est la plus grosse cause de ce passage "sale" de ma vie (j'y reviens plus bas) mais la masturbation compulsive y avait aussi un rôle majeur.

Le declique

J'ai eu la chance de tomber malade en février, genre méchamment
Au point où ma masturbation compulsive était impossible, j'ai alors décidé d'essayer de prolonger et enfin en recherchant les bienfaits je suis tombé sur ce site sans lequel je ne serait pas libéré.

Parlons changements,

J'ai eu quelques changements physiques et psychiques que je citerai comme avantages:
-Ma posture toujours balante, tombante s'est redressée je me tient droit fier comme un homme.
-La motivation, chose qui se perdait trop vite avant est apparue, aujourd'hui je fait les choses je remet moins à d'autres moments.
-J'ai retrouvé mes érections matinales perdues depuis des années en plus de celles qui apparaissaient durant les journées des premieres semaines
-Mon visage s'est éclairci, je n'ai plus cet aspect creusé et fatigué
-L'envie de séduire et d'être séduisant
-Des rêves Erotiques, je ne me rappelait plus de quand datait mon dernier
-Une capacité à comprendre, apprendre les choses plus facilement, un esprit plus clair
C'est comme si tout cela était bridé par le fap, on devient des sortes de nous mêmes en meilleurs sans la masturbation.
-Et surtout ça paraît débile , mais la vie paraît plus simple


Bien sûr il y a aussi eu des desaventages (sa existe ce mot ? )
-On est plus facilement irritable, surtout au début mais sa passe vite.
-Dans la tête on cogite constamment, on se pose des Questions comme pourquoi je fait ce challenge, sa sert à quoi et on remet tout en questions dans sa tête.
(Évidemment aujourd'hui je sait pourquoi et à quoi sa sert.)
-Pour ma part un état de grande fatigue aussi à eu lieu qui est fini aujourd'hui.
-Il y a aussi cette impression d'être un drogué en manque constant au début mais une fois que l'on comprends son problème et qu'on l'accepte tout glisse.

J'oubli des "desaventages" s'est sur, mais j'ai préféré retenir les avantages on avance mieu sur du positif..

Les conséquences du mal

Dans la vie de tout les jours je me rend constamment compte de ces poisons et leur présence ,
Je pense surtout au porno, qui sans sa consommation, ma façon d'être à changé mon point de vue est différents par exemple les femmes ne sont plus superficielles ou des objets à mes yeux, chose qui était le cas avant je faisais le tri comme pour des légumes au supermarché et il faut voir le nombre de personnes qui font pareil ou qui lient la réalité au porno, en imaginant faire tel ou tel saloperie à une femme comme dans ces contenus débiles et discriminatoire..
Il m'est même arrivé de tenir une discussion avec d'autres personnes et se rendre compte que eux sont bridés par l'image que dégage le porno (complexe, expériences,..) et cette même façon de penser ma empêcher d'évoluer avec les femmes, je n'ai jamais eu la chance de connaître l'amour (émotionnelle et physique) à cause du porno, celui ci comme je disait m'a empêcher d'apprécier la femme a sa juste valeur mais juste par cette image et j'en paie les frais.

Je ne veut pas dire ici que la masturbation est anodine en parlant beaucoup du porno, elle nous bride, et avec une fréquence incontrôlée comme celle que j'ai eu elle vous détruit.
Évidemment par plaisir je ne pense pas qu'elle soit dangereuse, elle est comme l'alcool, à consommer avec modération, et à ne surtout pas accompagnée par une autre drogue tel que le porno c'est un cocktail explosif donc dangereux.

Pour conclure,

Je ne pense pas tout de suite arrêter mon challenge, défi, ou abstinence mais comme j'ai dit sur mon dernier pointage, je sait que je recommencerai la masturbation un jour et ce jour cela sera par simple envie sans pulsion, sans porno, sans excuse ou excès mais juste par plaisir.

En attendant, voilà ma pensée, mon retour d'expérience. Je sait qu'il est un peu long et peut être mal organisé mais il y a tellement de choses à dire quand on ouvre les yeux alors on s'emmêle parfois les pinceaux et on oublie sûrement des choses à dire, mais bon..

On verra à quand seront le ou les prochains retour d'expériences si il y a..

Je vous dit, Prenez soin de vous, lâchez rien et tenez bon les amis.
Posté il y a 1 mois | Signaler | Dernière mise à jour il y a 2 jours #1 - Voir le message
Zimidar



- Score: 6598pts
- Messages postés: 438
- J 91 | Mode EXTREM
Merci pour ton témoignage ! C'est clair que le porno est bien pire que la masturbation ! Mais le vrai plaisir le plus sûre c'est avec ta conjointe, la masturbation "juste pour le plaisir" n'est jamais une bonne idée selon moi !
Posté il y a 1 mois | Signaler | Dernière mise à jour il y a 1 mois #2 - Voir le message
Burger1870



- Score: 492pts
- Messages postés: 3
- J 5 | Mode EXTREM
Merci frère . Ce témoignage me donne la force de continuer le combat.
Posté il y a 1 mois | Signaler #3 - Voir le message
James-harden13



- Score: 204pts
- Messages postés: 1
- J 1 | Mode EXTREM
Merci pour ton témoignage
Posté il y a 3 semaines | Signaler #4 - Voir le message
Psycheloma



- Score: 840pts
- Messages postés: 17
- J 5 | Mode EXTREM
Bravo !
Posté il y a 2 jours | Signaler #5 - Voir le message

Liste des sujets

Saviez-vous que le sport est essentiel pour combattre une addiction? Découvrez la déclinaison fitness du site pour vous donner la motivation de pratiquer une activité sportive régulière.