En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus...
Connexion ou Inscription

FERMER X

APNEE POST-MEDITATIVE (APM) - Pratique de bien-être intérieur


Auteur Message
LouSH



- Score: 11217pts
- Messages postés: 31
- J 1
Beaucoup d'entre vous me demandent ce que c'est dans mes pointages "l'apnée-post-méditative". Je vous explique enfin tout

APNÉE POST-MÉDITATIVE (APM)
- pratiques saine personnelle mise en place depuis 1 an -

- Habitude de vie mise en place depuis + d'1 an dans ma vie pour favoriser toujours davantage mon bien-être intérieur : un peu d'apnée matin et soir après 10 min de Méditation.

- Le concept de l'Apnée Post-Méditative ou APM comme j'ai choisi de la nommer consiste en une apnée statique réalisée hors de l'eau. Tout comme la méditation, celle-ci invite votre corps et votre esprit à un court voyage mais d'intense relaxation, au centre de vous-même, le corps et l'esprit légers et reposés.

- À la fin de votre méditation - celle-ci favorisant au préalable une respiration calme et aisée ainsi qu'un rythme cardiaque ralenti - prenez une profonde expiration et inspirez profondément afin de remplir vos poumons tant que vous le pouvez (toujours en respirant lentement), bloquez enfin votre respiration en vous assurant d'être dans une position confortable : je recommande assis en tailleur, tête droite (j'ai remarqué que si votre menton est baissé cela crée une gêne voire une sensation d'étouffement perturbant votre apnée)

- Un pur instant de bien-être et d'introspection EN TOUTE CONSCIENCE, où l'on ne pense plus à respirer, où la notion de temps se fait oublier (car il est important de fermer les yeux et de ne plus regarder son chronomètre pour ne pas générer un stress). Tout comme la méditation, les bienfaits s'en ressentent encore plusieurs minutes après.

- J'ai pu remarquer qu'en APM j'arrivais davantage et beaucoup plus aisément à me vider l'esprit de toute pensée et ainsi à bénéficier d'un calme absolu intérieur, très appréciable malgré sa courte durée ! En effet, à l'inverse de la méditation, vous ne faites même plus d'effort de respiration et profiter ainsi d'un calme vraiment total !

!! LA RÈGLE PRIMORDIALE !! : Il est préférable d'être accompagné, mais si vous décidez de la faire seul : NE FORCEZ SURTOUT PAS ! expirez et recommencez à respirer normalement dès les 1ers signes de gêne, de manque d'air : une règle primordiale afin d'éviter tout risque de malaise !!

- Enfin, même si d'admirer son temps effectué peut rajouter un certain plaisir à la fin, ne jamais oublier que vous faites cette APM pour le plaisir et le lâcher-prise total et non pour battre un record !

RECORD PERSONNEL (même si encore une fois on s'en fout !) : 3.45 min, sans forcer cela va de soi . Autrement je tiens le + souvent entre 2.00 et 2.30 min en moyenne, dans une pratique après méditation réalisée au minimum 2 fois par jour
Posté il y a 1 mois | Signaler | Dernière mise à jour il y a 3 semaines #1 - Voir le message
paddy



- Score: 17968pts
- Messages postés: 140
- J 1107 | Mode EXTREM
Merci de ces deux vidéos. je les écoute lentement... Et ça fait aussi plaisir de connaître autrement qu'à travers un pseudo!
et merci aussi pour ton aide: sans le site, sans toi et quelques autres je n'en serais sans doute pas sorti!
Posté il y a 1 mois | Signaler | Dernière mise à jour il y a 1 mois #2 - Voir le message
Ghul



- Score: 316pts
- Messages postés: 46
- J 23 | Mode EXTREM
Excellentes, tes deux publications dans cette rubrique ! Au sujet de la gratitude en tant que pratique de vie, ça va m'aider à ne plus me poser en victime à cause de mes failles psychologiques. Le principe karmique orientale de "en faisant des bonnes actions, ces dernières nous sont rendues au centuple" devient bien plus qu'une leçon de vie que j'ai longtemps refusée car trop moralisatrice. Je ne pouvais pas entendre ça. J'étais borné dans mon idéologie autour d'une vision nombriliste du monde. En appliquant la gratitude, on devient bien plus appréciable pour notre entourage car bien plus positif. Et les gens nous le rendent autour de nous car ils préfèrent de loin passer du temps avec des personnes positives qu'avec des grincheux de service comme j'ai longtemps été. Et quand les amateurs de sagesses orientales nous parlent de cycles karmiques, c'est par la gratitude sur le verre à moitié plein qu'on peut appliquer le karma en tant que pratique. Pareil pour les amateurs de développement personnel de style "mentalité de surfeur" lorsqu'ils nous parlent de loi de l'attraction. Karma et loi de l'attraction sont des notions spirituelles souvent incomprises, et la réappropriation du new age actuel n'aide pas à comprendre ce qu'elles veulent vraiment dire. Le point de départ pour comprendre des notions spirituelles éloignées des considérations terre-à-terre qui doivent rester la base d'une vie saine, c'est de tomber sur une définition d'une d'entre elles qui décrit des expériences que l'on a nous-même vécues. Et ça peut être n'importe-quelle expérience. Ca peut même être une expérience anodine de la vie que l'on a presque oubliée.

L'apnée post-méditative est quelque chose que je n'ai jamais tenté. La méditation est quelque chose de très bon, pourvu qu'on la pratique pendant de longues années comme le sport pour arriver à des résultats vraiment satisfaisant. En sept ans, j'en suis arrivé à un stade où je pratique les sept premiers membres du raja yoga sans même m'en rendre compte et sans savoir que le raja yoga existait. Cette pratique me fait beaucoup de bien, et avec la notion de gratitude exprimée plus haut en plus de celle d'abstinence, je me sens motivé pour remettre en application les deux premiers membres du raja yoga permettant de consolider ses repères moraux. Bref, j'essaierai cette apnée post-méditative ce soir, avant de dormir.

Voilà ma réaction à tes deux publications sur le forum. Continue comme ça.
Posté il y a 3 semaines | Signaler #3 - Voir le message

Liste des sujets

Le sport est essentiel pour combattre une addiction. Découvrez GO MUSCU, la déclinaison fitness du site pour vous donner la motivation de pratiquer une activité sportive régulière.