FERMER X

Lien entre jeux-vidéo, réseaux sociaux et porno.


Auteur Message
ἔρως


- Score: 0pts
- Messages postés: 0
Bonjour à tous,


Je suis nouveau ici et je viens de faire une recherche rapide pour voir si un tel sujet n'avait pas déjà été abordé, sans succès.

Cela fait déjà quelques temps que l'envie d'arrêter la pornographie me travail et j'ai déjà eu des périodes d'abstinence assez courtes (grosso modo pas plus de 1 semaine) avant de connaître le "nofap". Je suis (enfin plus depuis 1 mois) un gros consommateur de jeux-vidéo et pendant ces courtes périodes d'abstinence, je me suis rendu compte que le fait de beaucoup jouer conduit quasi-nécessairement au porno. Depuis que j'ai arrêté les jeux-vidéo, j'ai passé plus de temps sur les réseaux sociaux et finalement, j'ai exactement le même sentiment que pour le premier.

Donc je me demandais, en questionnement ouvert, si se libérer de la pornographie (et de ses méfaits) ne demande pas d'une façon plus générale de se libérer du virtuel ?
Posté il y a 6 mois | Signaler | Dernière mise à jour il y a 3 mois #1 - Voir le message
Psykozz

Modérateur
- Score: 4023pts
- Messages postés: 88
L'addiction au porno cache quelque part une addiction aux écrans donc oui
Posté il y a 6 mois | Signaler #2 - Voir le message
John1985


- Score: 964pts
- Messages postés: 4
Oui je pense que c'est lié, dans mon cas quand je passe trop de temps à jouer aux jeux vidéo je craque en général un peu après..

Comme l'a dit Psykozz, c'est le fait d'être addict aux écrans qui est problématique, on passe des heures sur le pc, on arrive sur une photo aguicheuse et ça déclenche la machine !

J'essaie de limiter le pc au strict minimum : mails, recherche de trucs utiles, vidéos motivantes, témoignages sur le nofap, recherche d'activités...
Posté il y a 6 mois | Signaler #3 - Voir le message
Astragalus
- Score: 1039pts
- Messages postés: 1
perso je pense que le lien est complètement avéré, parce que tout ça joue sur les mêmes réseau (modifier ton circuit de récompense et la façon qu'à ton cerveau de délivrer de la dopamine à ta propre demande, sans que tu ai besoin d'effort avant le réconfort). D'ailleurs, pendant mes phases nofap précédentes, je n'avais presque plus envie de geeker non plus, j'avais beaucoup plus envie d'avori de vraie relation sociales, de sortir etc...Malheureusement ces périodes furent trop courtes pour mettre en place un cercle vertueux.

Mes périodes de geekage intensif sont aussi celles de la folie du pmo (et la raison du massacre de mes études, et de presque 10 ans passés dans le brouillard).
Si j'avais les moyens, j'irais faire 6 mois à la montagne sans aucun écran à disposition pour me réinitialiser !
Posté il y a 6 mois | Signaler #4 - Voir le message
ἔρως


- Score: 0pts
- Messages postés: 0
Je suis content de vous lire. Perso, maintenant je sais que je n'y arriverais jamais si je continue de geeker, ça peut tenir quelques jours, mais je retombe invariablement dans la branlette au bout d'un certain temps. Finalement c'est assez logique, parce que quand on joue c'est une façon de virtualiser sa vie, et la vie sans sexe ce n'est pas la vie. Donc quand on joue beaucoup, le porno est une sorte d'annexe au jeu, qui va permette de virtualiser le rapport affectif.

Je recommande vraiment à ceux qui ont du mal à arrêter la masturbation et qui jouent beaucoup d'essayer cet angle d'approche, ne serait-ce que d'y réfléchir ça ne peut pas faire de mal.
Posté il y a 6 mois | Signaler #5 - Voir le message
Eux


- Score: 2723pts
- Messages postés: 19
Pour moi la révélation depuis l'an dernier ça a été de redécouvrir l'ennui sans le pc.
Ma constatation a été que souvent le porno répondait à des moments où je n'avais pas grand chose à faire, et que je "comblais" donc par une occupation facile. Réseaux sociaux, jeux, c'est la même chose. En fait je n'avais (ai ?) plus ce moment où je me questionne réellement sur ce que je peux faire, vu que la question est évidente.

Du coup, pour l'expérience, j'ai abandonné mon pc pendant 1 mois l'an dernier (et j'ai recommencé en février cette année), avec des résultats toujours intéressants. Tout d'abord, l'abstinence est plus simple au début (sauf si le portable s'en mêle...), mais en tout cas, les habitudes changent forcément et on est forcé de se poser la question : "et ensuite, je fais quoi ?".
En ça, l'abstinence devient plus facile, parce que si l'on est un peu motivés on ne se dit pas : "pourquoi pas regarder un peu de porno, tiens ?" haha.
Les bienfaits s'arrêtent lorsqu'on a pris des nouvelles habitudes. Je suppose que c'est impossible de faire sans, mais au moins, ça laisse le temps de se rendre compte du phénomène, et peut être - qui sait ? - d'adopter des habitudes qui nous plaisent un peu plus !
(Et puis c'est sympa de redécouvrir les jeux après un mois, j'ai toujours l'impression d'entretenir un rapport plus sain avec mes sessions de jeu après)

J'espère ne pas être trop hors sujet :')
Posté il y a 6 mois | Signaler #6 - Voir le message
Niko38

Modérateur
- Score: 3642pts
- Messages postés: 78
Tout est lié. Ce n'est pas les écran auxquels nous sommes accro, mais à la vie virtuel (jeux vidéos, porno etc)
Posté il y a 6 mois | Signaler #7 - Voir le message

Liste des sujets

BTC : 18X6RCSmhjF4gDSMND7GMArQBfNyN1Xo2z
ETH : 0xea031DAc7065C16C2443B08Ce234470CF01216AB
BTC : 18X6RCSmhjF4gDSMND7GMArQBfNyN1Xo2z
ETH : 0xea031DAc7065C16C2443B08Ce234470CF01216AB

Votre don servira à financer les frais de maintenance du site ainsi que le développement de la V2 (cf roadmap) mais aussi à récompenser les milliers d'heures de travail qui ont été nécessaires à son accomplissement.
Vous aurez également accès à des fonctionnalités prémiums du site en fonction du montant de votre don.


Saviez-vous que le sport est essentiel pour combattre une addiction? Découvrez la déclinaison fitness du site pour vous donner la motivation de pratiquer une activité sportive régulière.