Lili_Beanie
il y a 1 semaine:
@LouSH tu m'avais déjà parlé de lui, à l'époque il était surtout à fond dans ses extracteurs de jus etc et ressemblait beaucoup aux végans "fruitariens" qui avaient trop poussé leur diète (comprendre, décharnés...) bon c'était y a 5-6 ans mais suffisamment pour me foutre la frousse à l'époque. J'sais pas si tu t'es déjà aventuré dans le monde des vegans fruitariens (je n'ai jamais été jusque là mais j'ai été vegan pendant 2 ans et demie et ca m'a trauma à vie...)

J'ai commencé l'IF il y a 10 ans maintenant, j'ai commencé par le 16/8, donc je mangeais pas pendant 16h et pendant 8h je pouvais prendre mes repas, j'ai passé la majorité de ces années comme ca mais ma relation avec la nourriture est devenue saine qu'après l'épisode vegan c'est-à-dire en 2019 quand j'ai commmencé le nofap.
Ca m'avait tellement trauma que j'ai cherché à comprendre non pas comment perdre du poids par tous les moyens mais à comprendre ce que MON corps à moi tolérait ou pas.
J'ai pu comprendre que certains types d'aliments ne me convenaient pas (tout ce qui est fibres à indice glycémique élevé je tolère pas trop, si c'est en très petite quantités ca va mais plus ca va me poser des soucis de digestion entre autre..), alors que d'autres me boostent de ouf après en avoir mangé, c'est pourquoi mon alimentation est à dominante animale, je vais pas dire cetogène parce que je mange plus de 20g de glucides par jour mais low carb (< 100g/jour), en général je tourne autour des 30-50g et je ne suis plus l'esclave du sucre.
Pour te donner un exemple, hier on a fêté l'anniversaire de mon petit frère en avance et il a pris du "Pavlova aux fruits rouges", ma première sucrerie depuis que je me suis passée du jeûne 16/8 à 20/4 (1 semaine donc), et ben c'était ARCHIIIIIIIIII sucré, j'ai pris un mini mini part parce que wow c'était trop, j'avais l'impression d'avaler une tonne de sucre. Et le résultat est sans appel, quelques heures après j'ai ressenti les symptômes de la dépendance au sucre... donc je me suis raisonnée comme je pouvais et je me suis remise sur les rails et actuellement tout va bien.

Donc pour répondre à ta question pendant mon jeûne je bois oui: soit du café, soit du thé, soit de l'eau selon mes envies. Et je mange dès que je commence à avoir faim, généralement après 21-23h de jeûne. L'avantage avec le fait de manger ce que mon propre corps tolère c'est qu'il me remercie 1000 fois quand je lui donne ce qu'il veut, et ca régule la plupart de mes hormones.
Je fais un seul repas le dîner quoi et ca me convient bien.
A l'époque où je faisais le 16/8 je mangeais 2 repas, en fin d'après-midi (un plutôt léger) et un vers 21-22h plus costaud. Mais maintenant je n'ai plus le désir constant de grignoter des cochonneries à toute heure de la journée et si quelqu'un en mange devant moi ca me pose plus de problème car ca ne m'attire pas.
Il a fallu 1 semaine de 20/4 combiné à ma diète pour que tous mes repas soit des explosions de saveurs à chaque fois. Y a que le pavlova d'hier qui m'a reckt tellement c'était sucré.... et j'ai demandé aux autres ils trouvaient ca léger preuve que mes papilles ont changé en peu de temps, mais ca me permet de profiter à fond des plats que je mange alors que d'autres les avaleraient tout rond tu vois ? XD

Donc ouais j'ai 10 ans d'expérimentation avec le IF, le max que j'ai pu faire c'était 27h avant d'avoir faim, je compte pas les 48h faites quand j'ai eu une intoxication alimentaire il y a 3 ans ca ne relevait pas de ma volonté.
Et aucune frustration du coup, en 1 semaine je flotte déjà dans certains vêtements, pour ma part c'est juste les kilos de grossesse qui s'en vont...

"c'est comme ca qu'on t'appelle".... ca doit faire 4 ou 5 fois qu'on se parle et tu m'oublies toujours
Répondre - Afficher la réponse